FLASH INFO :

L’importance du Mont Ağrı dans la religion chrétienne

Connaissiez-vous l’importance du mont Ağrı en Turquie dans la religion chrétienne?


Le mont Ararat, « Büyük Ağrı Dağı » en turc, « Aghur Dağı » en turc osmanlı, est la montagne la plus élevée de la , soit 5.137 mètres d’altitude.

Il se situe à l’extrême Est du pays à Doğubayazıt de la province d’Ağrı. Le sommet est recouvert de neiges éternelles et se nomme « le sommet d’Atatürk » (Atatürk zirvesi). La montagne se trouve à proximité de frontière arménienne au Nord (32 km), ainsi qu’à la limite de l’ au Sud-Est (16 km). Il existe également le sommet du petit Ararat « Küçük Ağrı » (3.896 mètres) qui se localise à 11 kilomètres de ce point culminant.

L’origine du mont Ararat provient de l’accumulation des coulées de lave répétées à différentes phases éruptives. Sa formation remonterait à 1.5 millions d’années. Il faut savoir que la région est confrontée à une forte sismicité due à sa position entre trois plaques tectoniques (la plaque arabique, eurasienne et anatolienne).

La flore est composée d’une prairie clairsemée et abrite quelques types d’arbres dont le bouleau, le charme, le genévrier et le seigle sauvage. Vous pourrez croiser une faune spécifique comme les perdrix bartavelle et grises (oiseaux) et des mouflons occidentaux (moutons sauvages).

Selon la doctrine chrétienne, le Mont Ararat est un lieu sacré en vue de la célèbre de l’. Dans l’Ancien Testament ou la Torah, il est écrit : « Le septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat (…) ».

Plusieurs expéditions ont eu lieu sur la zone où une « anomalie d’Ararat » (tâche noire et floue sur la glace) a été repérée. Elle fut nommée « Durupınar » en honneur de son découvreur. Certains chercheurs l’identifient comme une pièce de l’arche, d’autres témoignent l’impossibilité de la découverte, faute de preuves tangibles.

En vue du statut sacré de l’histoire de Noé, la montagne, nommée également « Mont Massis » reste un fort symbole national en (le mont est visible depuis Erevan).

Concernant son histoire, avant la Turquie, le mont Ararat faisait partie de l’Arménie perse avant de finir entre les mains tsaristes en 1828. Par la suite, la République de l’Arménie prend la possession du territoire en 1918 suite au traité de Brest-Litovsk. Cette succession de l’Ararat ne durera pas, puisqu’en 1921, la Turquie conquit la province et fixe le traité de Kars, signé entre Lénine et Mustafa Kemal Atatürk.

C’est en 2001 que la montagne fut ouverte au (auparavant classée en zone militaire de deuxième classe) : un défi sportif pour les amateurs de montagne ! Pour effectuer une ascension, à condition de faire toutefois une demande auprès de la préfecture de Doğubayazıt. Il faut compter environ 4 jours pour atteindre le mont Ararat, idéalement en période estivale (les conditions météorologiques rendent la montée difficile le reste de l’année).

Pour finir, le mont Ararat possède une grande importance dans la culture turque, en inspirant l’ouvrage « Ağrı Dağı Efsanesi », les poèmes intitulés « Ağrı Dağı» et les chansons dont la plus célèbre est « Ağrı Dağı Eteğinde ».

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action