FLASH INFO :

Son mari et l’équipage de Turkish Airlines aident une femme à accoucher à 13 000 mètres d’altitude

Une femme congolaise a accouché jeudi à bord d’un avion de Turkish Airlines (THY) à destination de la capitale gabonaise, Libreville, via Kinshasa.


Musuamba Michoukayembe, 21 , citoyen de la République démocratique du Congo, a commencé à ressentir des douleurs de l’accouchement près de trois heures après le décollage à environ 13 000 mètres d’altitude dans l’espace aérien du Niger.

À l’approche de l’accouchement, son mari – un médecin – et l’équipage de cabine ont immédiatement commencé les préparatifs. La zone à l’arrière de l’avion était « isolée » pour l’accouchement.

La mère et son fils nouveau-né – tous deux en bon état – ont été emmenés à l’ après l’atterrissage de l’avion à .

Les nouveaux parents ont nommé leur bébé Bennel.

« Sous la direction de notre commissaire de bord, l’équipage de cabine a établi la coordination nécessaire et le bébé est né en bonne . Heureusement, son père était un médecin, il nous a beaucoup aidés », a déclaré le commandant de bord, Alper Akkaya.

Selon Akkaya, peu de temps avant d’entrer dans l’espace aérien de la , l’équipage a demandé un atterrissage prioritaire ainsi qu’une ambulance et des médecins.

« Ce bel événement s’est bien achevé. Si la n’avait pas été facile, nous nous serions dirigés vers un autre aéroport. Mais comme c’était facile, nous avons poursuivi notre vol de quatre heures », a-t-il ajouté.

Lorsque l’avion a atterri à Istanbul, les nouveaux parents et le bébé ont été emmenés à l’hôpital le plus proche, à Yeşilköy.

Parlant de l’excitation ressentie par l’équipage lors de l’accouchement, Fatma Akyüz a déclaré qu’ils « sont montés à bord avec 144 passagers, mais ont atterri avec 145 passagers ».

« Ce fut un beau moment pour nous », a-t-elle ajouté.

İlayda Erhalaç, membre de l’équipage de la cabine, a déclaré que la jeune mère était calme et détendue après le décollage, mais trois heures plus tard, elle a accouché. « Nous avons préparé la naissance de notre dernier ami en quelques minutes. Nous avons géré le problème de manière professionnelle et tout s’est bien passé », a-t-elle déclaré.

C’était la sixième naissance enregistrée au cours des 28 dernières années dans l’espace aérien turc ou dans un avion immatriculé en Turquie.

En avril dernier, Diaby Nafi, une franco-guinéenne voyageant sur un vol reliant Conakry à Istanbul, a également donné naissance à bord à une fille en bonne santé appelée Kadiju.

Erkan Geldi, 28 ans maintenant, a un titre unique en tant que seul employé d’une compagnie aérienne née sur le vol de cette même compagnie. La mère d’Erkan, Fatma Geldi, a donné naissance à son fils le 9 septembre 1990 alors qu’elle voyageait avec un Boeing 727 d’ à Francfort pour se rendre chez son mari, Kemal Geldi. La partie avant de l’avion a été dégagée pour la naissance, assistée également par un gynécologue récemment diplômé.

La a décidé de donner à leur fils le prénom du premier pilote de l’avion, Erkan Süzer. Geldi travaille maintenant comme agent de bord pour THY.

Que pensez-vous de cet article ?

6



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action