FLASH INFO :

Un convoi de mariage turc poursuivi en Belgique pour avoir paralysé l’une des autoroutes les plus fréquentées d’Europe

Un procureur belge cherche à saisir six voitures dans un convoi de mariage turc et a condamné le futur marié à une amende pour avoir paralysé l’une des autoroutes les plus fréquentées d’Europe, ont rapporté les médias turcs le 6 juin.


Selon un rapport du quotidien Habertürk, un total de 30 Turcs ont formé le convoi avec leurs voitures sur l’autoroute E17 en Belgique pour le mariage d’un couple turc le 11 février 2017.

Comme l’ont confessé plus tard les participants, « des choses folles se sont passées » sur le convoi, y compris une conduite imprudente et, de temps en temps, l’arrêt des voitures sur la route pour danser avec une musique turque traditionnellement jouée dans les mariages.

En fin de compte, 18 des voitures ont été arrêtées par la police et un procès a été lancé.

Après plus d’un an, le procureur a déposé l’acte d’accusation devant un tribunal de Dendermonde le 24 mai, demandant au juge de saisir six des voitures, d’interdire de circulation 18 conducteurs endant cinq ans et de les condamner à 2.000 euros.

“Un tel comportement invite le racisme”

“Vous pouvez le faire à la maison, mais E17 n’est pas un endroit sur lequel vous pouvez danser. Des comportements comme les vôtres invitent au racisme”, a déclaré le juge Peter D’Hondt après que l’un des suspects a plaidé devant le tribunal que « c’était une tradition de mariage ».

“Nous n’avons pas peur. Je ne le regrette pas. Je peux aussi dériver au prochain mariage”, a déclaré au quotidien Habertürk un suspect de 23 ans identifié aux initiales A.D.

Bien que certains de ses amis, comme A.D., semblent intraitables malgré la menace d’une punition légale, le marié ne le fait pas.

“Ils m’ont montré la séquence vidéo dans le tribunal et il était clair que deux des voitures étaient absolument coupables. Bien que ce soit notre tradition, nous devrions obéir aux lois de ce pays. Mon mariage a été ruiné. Ceux qui ont commis une erreur devraient payer les amendes”, aurait-il dit.

Que pensez-vous de cet article ?

32



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RÉSEAUX SOCIAUX