FLASH INFO :

Visite d’Erdoğan à Moscou : Excellents rapports turco-russes et « de nouveaux projets prometteurs » en perspective

TURQUIE / RUSSIE - Le président Recep Tayyip Erdoğan est arrivé à Moscou lundi pour sa troisième réunion de cette année avec son homologue russe Vladimir Poutine pour la cérémonie d’inauguration de l’année interculturelle Turquie-Russie.


Le président Recep Tayyip Erdoğan est arrivé à Moscou lundi pour sa troisième réunion de cette année avec son homologue russe Vladimir Poutine pour la cérémonie d’ de l’année interculturelle -Russie.

En ouvrant la deuxième partie des discussions à Moscou, avec la participation de délégations bilatérales, M. Poutine a déclaré que les deux dirigeants étaient convenus de renforcer davantage la coopération « dans un esprit de partenariat avancé et multiforme ».

« Je propose que nous discutions de domaines de coopération spécifiques, de la mise en œuvre des projets communs les plus importants et que nous définissions des lignes directrices pour le développement ultérieur de liens mutuellement bénéfiques de la même manière pragmatique et constructive avec la participation des gouvernements », a déclaré M. Poutine.

Poutine a souligné que les préparatifs de la réunion du Conseil de coopération de haut niveau entre la Turquie et la Russie étaient sérieux.

De nombreux contacts ont eu lieu à tous les niveaux et les responsables des ministères et départements clés ont comparé les positions des deux pays dans le cadre des mécanismes spéciaux d’interaction politique, économique et culturelle relevant du Conseil, a-t-il déclaré.

La situation en Syrie occupe une place particulière dans les négociations bilatérales, a-t-il déclaré.

« Je voudrais noter que la Russie et la Turquie, garantes du processus d’Astana, poursuivent leurs efforts en vue d’une normalisation à long terme de la situation dans ce pays ».

« Nous coordonnons les efforts pour revitaliser le processus politique syrien, notamment en vue de constituer un comité constitutionnel le plus rapidement possible », a déclaré M. Poutine.

A propos des liens économiques, Poutine a déclaré : « On fait beaucoup pour renforcer les liens économiques, stimuler les échanges commerciaux et les flux d’investissement. »

« L’année dernière, le volume des échanges a augmenté de près de 16% pour atteindre 25 milliards de dollars; le volume des investissements mutuels avoisine les 20 milliards », a-t-il ajouté.

« Je pense que l’expansion des échanges serait facilitée par la levée des restrictions dans ce domaine, la diversification de la gamme de produits, le lancement de nouveaux projets communs dans les domaines de l’industrie, de la métallurgie, de l’agriculture et des technologies de l’information. »

Erdoğan a déclaré que les deux pays avaient pour objectif de continuer à augmenter le volume du commerce à environ 100 milliards de dollars.

Poutine a déclaré que la coopération russo-turque dans le secteur de l’énergie avait acquis « un caractère véritablement stratégique ».

« La Russie est le plus grand fournisseur de gaz naturel de la Turquie et, l’an dernier, 24 milliards de mètres cubes ont été exportés vers la Turquie. Cela couvre près de la moitié des besoins du pays », a-t-il expliqué.

« L’ouverture d’un nouveau gazoduc, TurkStream, augmentera considérablement l’approvisionnement en gaz russe des consommateurs turcs. »

« Un autre projet stratégique est la construction de la centrale nucléaire d’Akkuyu en Turquie, avec le lancement de la première unité prévue pour 2023. À ce stade, il est nécessaire d’attirer des fonds supplémentaires et de conclure un accord avec des investisseurs turcs potentiels », a déclaré M. Poutine.

Le dirigeant russe a également vanté la coopération militaire avec la Turquie, soulignant que la livraison du système de antiaérien russe à la Turquie avait été discutée.

« Il existe d’autres projets prometteurs dans les travaux liés à la fourniture de produits militaires russes à la Turquie », a-t-il déclaré.

Poutine a également salué les liens bilatéraux personnels et culturels.

« Je suis sûr que l’année culturelle pluriannuelle, qui commencera lors de la cérémonie d’aujourd’hui au Théâtre du Bolchoï, contribuera à l’expansion des échanges humains », a-t-il déclaré.

S’exprimant lors d’une conférence de presse en prévision de son départ d’ pour Moscou, Erdoğan a déclaré : « Notre coopération avec la Russie continue de s’intensifier et se renforce (jour après jour) ».

Le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, a écrit lundi sur Twitter que « la Turquie et la Russie » s’engagent mutuellement à travailler ensemble et à faire preuve de bonne volonté pour « soutenir les relations bilatérales et la coopération régionale dans tous les domaines, de la sécurité à l’ ».

Altun a également souligné qu’Ankara et Moscou prenaient toutes les mesures nécessaires pour assurer l’intégrité territoriale de la Syrie et lutter contre le .

« Nous exhortons toutes les nations qui soutiennent les groupes terroristes qui menacent notre intégrité territoriale et celle de la Syrie à changer de cap et à contribuer au processus en cours », a-t-il écrit.

« Notre approche de notre coopération en matière de défense avec la Russie couvre un large éventail de questions, notamment l’achat réciproque d’équipements militaires et leur production en commun. L’industrie de la défense représente, et continuera à représenter, une partie importante de nos relations bilatérales », a conclu M. Altun.

Les réunions du Conseil de coopération de haut niveau entre la Turquie et la Russie se tiennent chaque année depuis 2010.

Que pensez-vous de cet article ?

4


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action