FLASH INFO :

Violente manifestation du PKK devant l’ambassade des Etats-Unis à Paris

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Environ 200 partisans du groupe terroriste PKK ont organisé le soir du 13 mars une manifestation devant l’ambassade des Etats-Unis à Afrin afin de protester contre l’intervention turque à Afrin en Syrie, et la politique américaine à ce sujet.



Les manifestants reprochaient, visiblement, aux Etats-Unis ainsi qu’aux Occidentaux de manière générale, de ne pas faire pression sur la pour mettre fin à cette intervention militaire.

Selon les sources qui décrivent la situation comme « tendue » sur place, il y a eu une dizaine de blessés lors des affrontements devant l’ambassade des États-Unis entre des militants pro-PKK () et les forces de l’ordre.

Des drapeaux du PKK répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l’Union européenne étaient visibles lors de la manifestation.

Les Unités de protection du peuple (YPG), branche syrienne du PKK, avait publié une déclaration selon laquelle le temps des manifestations pacifiques était terminé et que « le champ de bataille était maintenant le monde entier ».

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt a annoncé le 13 mars que la Turquie et les Etats-Unis superviseront le retrait des militants des Unités de protection du peuple (YPG) de la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie.

La Turquie a de maintes reprises averti les pays occidentaux et les Etats-Unis à ne pas autoriser les activités des organisations terroristes PKK / / YPG sur leurs territoires et à ne pas les soutenir.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier pour éradiquer les terroristes des YPG / PKK et d’, au nord-ouest de la Syrie.

Depuis le début de l’opération, les forces de l’armée turque et de l’ ont libéré 176 localités, dont 5 centres-villes, 140 villages et 31 zones stratégiques.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie basés sur le droit international, des résolutions du Conseil de sécurité de l’, du droit de légitime défense en vertu de la Charte des et ldu respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

L’armée a également déclaré que seules des cibles terroristes étaient détruites et que l’on accordait la plus grande importance à ne pas blesser les civils.

Que pensez-vous de cet article ?

42



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action