FLASH INFO :

Des villageois âgés kidnappés par les YPG à Afrin en Syrie, sauvés par des soldats turcs

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Quatre villageois âgés, dont un couple kurde, récemment secourus par des soldats turcs dans le nord-ouest de la Syrie, ont raconté leur calvaire à l’agence Anadolu samedi.


Les soldats ont trouvé les villageois les mains liées dans une grange dans le village de Maskah, au nord-ouest d’, vendredi. Ils étaient entourés de mines et d’engins explosifs improvisés.

Ils ont été secourus dans le cadre de l’Opération Rameau d’Olivier, lancée par la le 20 janvier pour dégager les Unités de protection du peuple () liées au PKK et des groupes terroristes de d’Afrin.

Şükrü Osman (90 ans), Nazlı Osman (75 ans), Hasan Muslim (65 ans) et Hussein Sheikh Bakir (64 ans) ont été récupérés dans la grange et transférés dans un village plus sûr.

Osman a déclaré qu’un groupe de terroristes des YPG l’avait emprisonné avec sa femme, son frère et un parent de sa femme, avant de fuir le village suite à l’arrivée des soldats turcs.

« Après nous avoir attaché les mains, ils ont mis en place des explosifs autour de nous, les soldats turcs sont arrivés le soir et nous ont sauvés. Ils nous ont donné de la nourriture et nous ont amenés ici », a-t-il dit.

Osman a ajouté que les terroristes avaient occupé leur village il y a cinq ans et qu’ils n’ont fui que lorsqu’ils ont vu les soldats turcs.

« Les soldats turcs sont venus et nous ont secourus … Un des soldats a mis sa tête sur mes genoux, je l’ai aimé comme mon fils et je lui ai caressé les cheveux, qu’Allah les bénisse tous. »

Elle a ajouté que quatre de ses enfants s’étaient en Turquie, craignant d’être persécutés par des terroristes des YPG / PKK.

Son frère Muslim a déclaré qu’il avait échappé plus tôt à la violence du régime d’Assad à Alep et était arrivé à la maison de sa fille pour se mettre à l’abri. Mais là, il a été torturé par les YPG / PKK.

« Hier (vendredi), les terroristes des YPG nous ont pris au piège quand ils ont appris que des soldats turcs étaient sur le point d’arriver au village [Maskah]. »

« Les soldats nous ont sauvés, ils nous ont examinés, nous ont donné de la nourriture et nous ont conduits dans ce village. »

« Nous sommes en ici, qu’Allah les bénisse. »

Bakir a dit qu’après avoir perdu sa femme, ses quatre enfants s’étaient réfugiés en Turquie.

« Les terroristes des YPG / PKK ont emporté tout ce que nous avions », a-t-il dit.

Selon l’Etat-major général turc, l’ vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre la cruauté et l’oppression des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie fondés sur le droit , les résolutions du Conseil de sécurité des , du droit de légitime défense en vertu de la Charte de l’ et du respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Afrin a été une cachette majeure pour les YPG depuis juillet 2012, quand le régime d’Assad en Syrie a quitté la ville pour le groupe terroriste sans combat.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action