FLASH INFO :

Un imam met en lumière la miséricorde et la compassion dans l’Islam en ouvrant les portes de sa mosquée aux chats errants

CITOYENS EXEMPLAIRES - En ouvrant les portes de la mosquée Aziz Mahmud Hüdayi dont il est l’imam à Üsküdar, aux chats errants, Mustafa Efe a mis l’accent sur l’importance de miséricorde et de la compassion dans la religion musulmane et a gagné le respect de la communauté musulmane et des millions d’internautes de toute croyance à travers le monde.



Après que la communauté musulmane a commencé à partager les photos des chats dans la sur les réseaux sociaux, l’ , appelé comme « l’ ami des chats » est devenu le centre d’intérêt des millions d’internautes en et à l’étranger.

L’amour accordé aux par Efe et sa miséricorde envers eux même pendant son sermon ont même attiré l’attention de la presse occidentale avec à la une des titres comme « les carrés qui défient l’ » dans certains journaux.

Les chats qui circulent dans la mosquée pendant la prière, qui dorment dans un coin de la mosquée ou encore qui emmènent leurs petits un par un au minbar pour les mettre en sécurité ont également été adoptés par la communauté musulmane qui fréquente la mosquée.

Certains citoyens ont pu même vaincre leur phobie des chats après avoir observé la compassion de l’imam envers les chats de la mosquée et écouté ses sermons sur l’amour des .

Prenant la parole pour l’agence Anadolu, Efe a expliqué que les Musulmans devraient se comporter de cette manière envers tous les êtres vivants et non seulement envers les chats.

Il a donné des exemples dans l’histoire de la Turquie pour prouver que la miséricorde et la compassion ont toujours joué un rôle de première importance dans toutes les civilisations du passé. En effet dans la cour des mosquées comme Eminönü Yeni Cami, Eyüp Cami, Fatih Cami à , les croyants nourrissent encore aujourd’hui les pigeons en leur donnant des graines comme dans le passé. Ce geste représente de l’aumône (sadaqa) dans la religion musulmane.

Efe a ajouté : « Nous sommes les serviteurs du Créateur miséricordieux. En même temps, nous sommes la Oumma d’un Prophète ayant été désigné comme la miséricorde pour tout l’Univers. Il est donc impensable que nous qui sommes les serviteurs d’Allah et la Oumma d’un tel Prophète n’accordions pas de la miséricorde et de la compassion envers les êtres vivants. Le centre de la miséricorde et de la compassion n’est pas uniquement les animaux domestiques ou ces chats mignons. Un Musulman devrait être miséricordieux même envers un serpent. Regardez autour de vous, il n’y a pas un autre monde ou il n’y a pas d’autres animaux dans d’autres systèmes. Cela veut dire que si ces animaux sont autour de nous dans ce monde, Allah nous les a confiés. Dans l’, les croyants sont miséricordieux même envers les plantes ».

Par ailleurs, en déclarant qu’il est inadmissible qu’aujourd’hui l’Islam soit associé à la violence, l’imam Mustafa Efe a précisé : « A vrai dire, il est difficile de comprendre comment la religion de la miséricorde et de la compassion est aujourd’hui associée à la violence et aux horreurs ».

Un exemple à suivre pour tous les Hommes de la Terre et à partager pour combattre les préjugés et stéréotypes sur l’Islam ainsi que les Musulmans.

Que pensez-vous de cet article ?

8



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action