FLASH INFO :

Turquie : la voiture locale 100% électrique aura une autonomie de 500 km

TURQUIE / INDUSTRIE AUTOMOBILE - Le ministre turc de l’Industrie, Mustafa Varank, a annoncé que la première voiture électrique produite en Turquie aura une autonomie de 500 km et sera lancée au cours du second semestre 2022. Un prototype devrait être présenté à la fin de cette année.


Le ministre turc de l’Industrie, Mustafa Varank, a annoncé que la première voiture électrique produite en aura une autonomie de 500 km et sera lancée au cours du second semestre 2022. Un prototype devrait être présenté à la fin de cette année.

« Nous allons développer un véhicule électrique capable de rivaliser avec ses concurrents », a déclaré le ministre. « Nous ne le voyons pas comme un projet banal de voiture. C’est un projet technologique qui transformera l’ensemble de l’ du pays et renforcera la compétitivité de l’ turque sur la scène internationale ». Varank a également souligné que la voiture ne serait pas développée par le secteur public, mais par des entreprises privées.

« Avec son moteur électrique, ses logiciels, ses technologies de conduite autonome et de batteries, l’industrie automobile prend une direction complètement différente. Avec ce projet, nous pensons avoir saisi cette opportunité au bon moment », a-t-il poursuivi.

C’est en novembre 2017 que la Turquie a commencé à concevoir et fabriquer sa première automobile locale dans le cadre d’une entreprise commune formée de cinq des plus grands industriels turcs, tous expérimentés dans leurs domaines d’activité respectifs.

Les cinq sociétés – le groupe Anadolu, BMC, Kıraça Holding, et Zorlu Holding – avaient ainsi uni leurs forces pour créer la Société pour l’Industrie automobile turque et le Commerce (Türkiye’nin Otomobili Girişim Grubu Sanayi ve Ticaret AŞ), dont ils détiennent chacun 19% des parts, les 5% restants appartenant à l’Union des Chambres de Commerce et des Bourses de commerce turques. Le directeur général est l’ancien directeur de Bosch, Mehmet Gürcan Karakaş.

« La voiture sera probablement proposée à la vente et mise en circulation au cours du second semestre 2022. Les gens attendent cette voiture. Le prix prévu concurrencera tous les modèles présents sur les marchés internationaux », a-t-il ajouté.

Soulignant que les exportations seront également possibles étant donné que l’automobile répondra aux exigences et aux tendances contemporaines, Varank a déclaré que les citoyens, les institutions publiques et les organisations non gouvernementales avaient réagi favorablement à cet égard.

Que pensez-vous de cet article ?

7



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action