FLASH INFO :

La Turquie vise à étendre la production du chanvre sur ses terres arables

TURQUIE / AGRICULTURE - En 1961, la Turquie avait produit 5 000 tonnes de chanvre, un chiffre significatif comparé aux 7 tonnes produites en 2018.


La Turquie cherche à étendre la production du chanvre sur ses terres arables afin de l’utiliser dans l’industrie, notamment dans les secteurs de l’automobile, du papier, du textile et de la pharmacie, et de réduire ses importations, ce qui a creusé le déficit de la balance courante.

Cette semaine a été marquée par la reprise des discussions sur la culture agricole industrielle, aujourd’hui limitée mais jadis répandue du chanvre, en Turquie, lorsque le président Recep Tayyip Erdoğan a soulevé la question de la reprise de la production de chanvre lors d’une réunion sur les administrations locales mercredi.

Le ministre de l’Agriculture et des Forêts, Bekir Pakdemirli, a également annoncé que le gouvernement prendrait des mesures pour augmenter la production du chanvre, actuellement autorisée dans 19 provinces du pays.

L’utilisation généralisée du chanvre industriel en fait un produit agricole très attrayant, en particulier pour des pays comme la Turquie qui comptent sur des produits importés pour diverses matières premières synthétiques destinées à l’industrie automobile, la fabrication de papier, les textiles, les produits pharmaceutiques, entre autres.

Le chanvre n’est en effet pas une culture étrangère à la terre arable turque. Jusqu’en 1971, année où l’armée turque a renversé le gouvernement dirigé par le défunt président Süleyman Demirel, qui ne souhaitait pas réduire la production du chanvre malgré les pressions de l’administration américaine, la Turquie était l’un des plus gros producteurs du monde. Dans une anecdote historique, Demirel aurait déclaré : “Il y a des champs de pavot dans 20 villes et dans les environs. Nous avons une ville appelée Afyon [Opium]”.

Les producteurs de pavot étaient essentiels à la stabilité de la Turquie, avec une population rurale de 80% et plus de 70 000 familles d’éleveurs de pavot. Le gouvernement turc a conclu que l’éradication totale des cultures de pavot, demandée par Washington, était techniquement et socialement invraisemblable.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la production mondiale du chanvre a connu un certain déclin avec la montée en puissance des fabricants de matériaux synthétiques, qui ont remplacé les zones industrielles dans lesquelles le chanvre était utilisé, a déclaré Ahmet Atalık, chef de la section d’Istanbul de la chambre des ingénieurs de l’agriculture.

Atalık a expliqué qu’en 1961, les agriculteurs turcs cultivaient du chanvre sur une superficie de près de 35 000 acres. En 2017, le chiffre n’était que de 11,3 acres. Outre les tendances mondiales, l’embargo et la pression des États-Unis ont joué un rôle majeur dans cette baisse.

En termes de capacité, la Turquie a produit 5 000 tonnes de chanvre en 1961 et seulement 7 tonnes en 2018. “Il s’agit d’une tendance à un découplage très négatif de la tendance mondiale”, a déclaré Atalık en donnant l’exemple, “La France produit 80 000 tonnes de chanvre et le rendement de la Chine en chanvre avoisine les 15 000 tonnes. “

En outre, l’Europe devrait cultiver plus de 125 000 hectares de chanvre en 2018, approvisionnant le marché des composites automobiles, selon un rapport de la British Hemp Association. On estime que le Canada cultive du chanvre sur environ 250 000 acres et possède maintenant la première installation de bioplastique à l’échelle industrielle. La Chine a également augmenté sa production de chanvre au cours des dernières années et a atteint 74 000 acres en 2017. L’estimation pour la Chine était de 150 000 acres en 2018.

Atalık a souligné que l’histoire de la culture du chanvre en Anatolie remonte à 1800-1500 av. J.-C. et que les terres de la région sont très propices pour la plante. La région occidentale et centrale de la mer Noire est particulièrement efficace pour la culture du chanvre. “Actuellement, seuls les agriculteurs de Samsun sont capables de cultiver et de récolter du chanvre. Jusqu’à il y a 10 ou 15 ans, les agriculteurs de Kastamonu, Çorum et Kütahya exerçaient également des activités dans l’industrie du chanvre”, a déclaré Atalık. Il est très facile de cultiver la plante car elle ne nécessite pas beaucoup d’arrosage.

S’appuyant sur les exportations et les importations de chanvre de la Turquie, Atalık a souligné qu’entre 2015 et 2018, les exportations de chanvre du pays étaient calculées à 13 tonnes pour une valeur de 24 000 dollars. Ses importations au cours de la même période ont totalisé 4 521 tonnes, pour une valeur de 5,8 millions de dollars. “Le chanvre est un produit très important dans les importations, creusant le fossé du déficit du compte courant”, a-t-il ajouté.

Dans une explication détaillée de l’usage répandu du chanvre dans diverses industries, Atalık a souligné que la fibre de la plante était très solide par rapport au coton et à la fibre de lin et qu’elle était utilisée dans différents types de cordages durables. Étant donné sa force et sa durabilité, le chanvre est utilisé dans l’industrie automobile. “Même pour imprimer les billets du gouvernement, une cellulose synthétique durable doit être extraite du chanvre”, a-t-il déclaré, étant donné que la Turquie est un grand importateur de cellulose, matière première du papier.

“Les fibres de chanvre plus minces sont utilisées dans l’industrie textile pour la confection de vêtements, en particulier de vêtements d’été. Les huiles de chanvre sont utilisées dans les vernis, les peintures de polissage et les peintures à l’huile, en plus de divers produits cosmétiques. En fait, la Corée du Sud étant un géant producteur de cosmétiques fait partie des gros consommateurs et exportateurs d’huiles de chanvre. Les différentes graines de chanvre transformées peuvent aussi être utilisées comme fourrage”, a déclaré Atalık.

Les agriculteurs s’impatientent de reprendre la culture du chanvre

Des agriculteurs de provinces de la mer Noire telles que Kastamonu et Rize ont salué l’annonce du président Erdoğan selon laquelle le gouvernement augmenterait la production du chanvre.

Les agriculteurs de Kastamonu cultivent du chanvre depuis 1940 et ont cessé de cultiver la plante en 2002. Ils ont remplacé le chanvre par de l’ail et de la betterave à sucre, mais ils n’ont pas été en mesure de compenser les revenus tirés des cultures de chanvre.

Cengiz Durgut, un mukhtar (dirigeant local) de Kastamonu, a souligné que les producteurs de cannabis avaient l’habitude de s’adresser à l’administration agricole provinciale et d’enregistrer leurs champs pour la production de chanvre sous la supervision des responsables de l’État.

Les producteurs de chanvre de la province ont vendu leurs récoltes à l’usine de papier locale, qui fabriquait des fibres et du papier à cigarettes. Aujourd’hui, les usines privatisées utilisent la cellulose importée comme matière première pour la production.

Ömer Özdemir, un agriculteur du district de Kendirli, dans la province de Rize, dans l’est de la mer Noire, a expliqué que ses grands-parents étaient des cultivateurs de chanvre. “Cette province s’appelle Kendirli en raison de l’énorme quantité de chanvre produite”, a-t-il déclaré. Özdemirli a rappelé que sa mère et sa grand-mère tissaient une sorte de chemise appelée “feretiko” dans la langue locale à partir de la fibre de chanvre et qu’elles vendaient cette chemise sur le marché.

Muammer Mete, responsable de la coopérative de développement agricole locale, a également rappelé que la chemise locale, également connue sous le nom de “drap de Rize”, est un élément culturel important dont la production remonte au IXe siècle av. J.-C. “Depuis les années 1800, il a été vendu à des pays arabes, comme nos grands-pères nous l’ont appris”, a-t-il déclaré. Néanmoins depuis l’interdiction de la production de chanvre dans les années 1970, le feteriko est tissé avec des fibres et des ficelles importées. Il a également souligné que les chemises en fibre de chanvre étaient de meilleure qualité et plus durables.

Que pensez-vous de cet article ?

Love

8



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX