FLASH INFO :

La Turquie veut rouvrir Maraş, « perle » de Chypre, après 46 ans

TURQUIE / CHYPRE - Des responsables turcs et chypriotes du nord se sont réunis samedi dans une ville abandonnée pour discuter d’une éventuelle réouverture de la ville après 46 ans, une mesure qui selon Ankara serait une opportunité « historique » pour apporter des avantages touristiques et économiques.


, une banlieue sud de Gazimağusa, a été fermée et abandonnée depuis le coup d’État grec en 1974.

Entouré d’une clôture qui se prolonge dans la mer, l’ancien lieu de villégiature est interdit aux personnes sauf aux militaires turcs. Avant 1974, Maraş était l’une des stations balnéaires les plus populaires de .

S’exprimant à Maras après avoir visité la région, le vice-président turc Fuat Oktay a déclaré que la réouverture de Maraş aurait des avantages pour le , l’ et le commerce.

« Il y a malheureusement une zone abandonnée ici ainsi que des bâtiments détruits. Notre espoir est que Maraş soit reconstruit d’une manière qui revitalisera la vie économique, commerciale et sociale ici », a déclaré Oktay.

« Nous sommes en quête de paix depuis un demi-siècle à Chypre. Ce paysage magnifique s’est transformé en ville fantôme. Nous sommes à un lieu où les deux communautés ont perdu. La nation turque a une particularité, elle emmène la paix là où elle va. Maraş est la terre des Chypriotes turcs. Il faut dorénavant enlever le terme ‘fermé’ pour Maraş », a déclaré Oktay.

Il a rappelé que les biens des fondations ne peuvent être vendus conformément aux règles universelles.

« Nous menons un travail sérieux avec nos archives. Nous avons une commission pour cela. Elle mènera l’enquête sur les assertions portant sur la propriété et donnera son avis », a ajouté Oktay.

Dernièrement, le vice-président a souligné que la patience ainsi que la bonne intention ont leurs limites. « Les Chypriotes turcs n’attendront pas un demi-siècle de plus au sujet de la ville fermée de Maraş », a-t-il assuré.

La visite d’Oktay dans la région avec des responsables turcs et chypriotes du nord marque l’une des étapes les plus concrètes de chaque côté vers la réouverture de Maraş.

L’île de Chypre a été divisée en 1974. Les Chypriotes grecs de l’île vivent principalement dans le sud et les Chypriotes turcs dans le nord depuis le coup d’Etat de 1974.

Plusieurs efforts de rétablissement de la paix ont échoué et la découverte de ressources offshore a compliqué les négociations.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action