FLASH INFO :

Turquie : Vente de 5 millions de tonnes de blocs de marbre à la Chine

TURQUIE / ÉCONOMIE - La coopération étroite entre la Turquie et la Chine dans le secteur du marbre a conduit les exportateurs turcs à vendre 5 millions de tonnes de blocs de marbre à la Chine, a déclaré l’ambassadeur de Chine à Ankara, Deng Li, prévoyant que les chiffres de cette année seraient encore plus élevés.


La coopération étroite entre la Turquie et la dans le secteur du a conduit les exportateurs turcs à vendre 5 millions de tonnes de blocs de à la , a déclaré l’ambassadeur de à Ankara, Deng Li, prévoyant que les chiffres de cette année seraient encore plus élevés.

Le , de renommée mondiale, produit dans quelques 500 entreprises de fabrication de marbre du district d’İscehisar, compte plus de 3.000 d’histoire. Ce dernier est exporté vers 120 pays, dont la Chine, l’Inde, les États-Unis, l’, la , les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite. Selon la Chambre de commerce et d’industrie d’Afyonkarahisar (ATSO), la province a exporté pour 109,25 millions de dollars de marbre en 2018, tandis que 113,75 millions de dollars ont été exportés jusqu’à présent cette année.

Des hommes d’affaires et des délégations commerciales de Chine ont donné des instructions à la suite de rencontres individuelles avec des fabricants de marbre du district d’İscehisar.

« Environ 60% du marbre importé utilisé en Chine est du  », a déclaré Li à l’agence Anadolu.

Indiquant que 50% du marbre exporté par la Turquie se dirigeait vers le marché chinois, Deng Li a déclaré que cela conduirait à des relations commerciales stables et à long terme entre les deux pays. Soulignant que cette coopération sur le marbre entre la Chine et la Turquie était bâtie sur des bases solides, l’ambassadeur a ajouté : « C’est pourquoi je pense beaucoup à l’avenir du marbre turc sur le marché chinois ».

Après que 5 millions de tonnes de marbre turc ait été exportées en Chine l’année dernière, Deng Li a déclaré qu’il pensait que le chiffre de cette année serait plus élevé. « Il faut tenir compte du du produit intérieur brut de la Chine : si notre du marché augmente de façon constante, nos besoins en marbre turc augmenteront proportionnellement ». Le président de l’Association turco-chinoise de développement et de soutien aux entreprises, İhsan Beşer, a déclaré qu’ils traitaient individuellement chaque produit exporté par la Turquie vers la Chine.

Comme ils organisent des programmes à Ankara, Afyonkarahisar, Isparta et İzmir pour les délégations chinoises venant en Turquie pour recevoir des informations sur les plantes aromatiques, Beşer a déclaré qu’elles renforceraient les efforts visant à améliorer les exportations de marbre entre les deux pays.

Soulignant qu’ils ne seraient pas confrontés à des problèmes cette année, comme lors de la de Shanghai l’année dernière, Beşer a indiqué que ses efforts pour augmenter les exportations de marbre vers la Chine, comme dans d’autres régions du monde, auraient pour conséquences que la Chine commencerait à acheter d’importantes quantités de marbre à partir du mois d’octobre. Pour tenter d’introduire le marbre Afyon en Chine sous tous ses aspects, Beşer a invité l’ambassadeur Deng Li ainsi que le sous-secrétaire chinois à l’Economie et au Commerce, Liu Yuhua, ainsi que des hommes d’affaires, et les ont guidés dans la ville, visitant les entreprises de fabrication du marbre.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action