FLASH INFO :

Turquie : soutien international aux chiens errants d’Adana grâce à deux frères turcs

CITOYENS EXEMPLAIRES - Un appel lancé par deux frères sur les réseaux sociaux pour la construction d’abris pour chiens errants dans la région de Karataş, dans la province méridionale d’Adana, a reçu le soutien de milliers de personnes du monde entier, y compris de Turquie.


Les frères ont lancé un appel sur les réseaux sociaux dans différentes langues afin de trouver une solution d’hébergement permanent pour les chiens errants, dans le but de construire 40 chenils.

L’appel a reçu le soutien de citoyens de , d’, de Suède, des États-Unis, de la Suisse, du Canada, de l’Angleterre, de l’Australie et de l’.

, 24 ans, et , 30 ans, sont originaires d’Adana, mais ont passé une grande partie de leur vie en Australie, où leur famille était partie travailler.

Quinze des quarante chenils, construits grâce à des dons, ont été récemment achevés et installés dans différentes parties du district.

S’adressant à l’agence Anadolu, Cihan Nazlıoğlu a déclaré que 15 chenils d’un mètre carré, dont chacun coûtait 600 turques, avaient été achevés et 25 étaient en cours de construction.

Il a ajouté qu’ils avaient également attaché des plaques au chenil avec le nom des et les drapeaux de leurs pays.

« La suédoise Angelica Lindstrom fait partie de ces donateurs. Nous avons placé le chenil avec son nom dans un port de du district. Grâce à Lindstrom, les du port ont un lieu de séjour. Elle est venue en Turquie et nous a apporté son soutien pendant les travaux. Lorsqu’ils viennent voir nos œuvres, les donateurs souhaitent apporter un soutien accru », a-t-il déclaré.

Nazlıoğlu a déclaré que des personnes du monde entier avaient pris contact avec eux pour leur apporter un soutien, ajoutant : « Leur soutien continue toujours. Notre objectif est de créer un refuge pour servir plus d’animaux errants ».

Lindstrom a dit qu’elle avait contacté les frères pour les aider.

« Quelque temps plus tard, ils m’ont envoyé la photo du chenil et je suis venu en Turquie pour le voir de près et les aider. L’idée de mettre les noms et les pays sur le chenil est très importante. De cette façon, ils peuvent atteindre plus de personnes du monde entier et obtenir plus de soutien », a-t-elle souligné.

Que pensez-vous de cet article ?

7



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action