FLASH INFO :

La Turquie signe des contrats d’agriculture et d’exploration pétrolière avec le Soudan

TURQUIE / INTERNATIONAL - La Turquie et le Soudan ont signé un accord d’exploration pétrolière de 100 millions de dollars et un accord d’affectation de milliers de kilomètres carrés de terres agricoles soudanaises à des entreprises turques, a annoncé mardi le ministère turc de l’Agriculture et des Forêts.


Les deux pays ont renforcé leurs liens et se sont mis d’accord en décembre, lorsque Recep Tayyip Erdoğan a effectué la première visite d’un président turc à Khartoum pour augmenter progressivement les échanges à 10 milliards de dollars par an.

Le ministère turc a indiqué que le Soudan avait désigné 780 500 hectares (3 000 miles carrés) de terres à investir par des sociétés turques privées, affirmant que cela permettrait “d’assurer la sécurité alimentaire de la Turquie, du Soudan et des pays tiers”.

La société pétrolière turque (TPAO) et le ministère soudanais du Pétrole et du Gaz ont également signé un accord de développement pétrolier, qui devrait déboucher sur un investissement pouvant atteindre 100 millions de dollars, a déclaré le ministre turc de l’Agriculture et des Forêts, Bekir Pakdemirli.

La banque turque de participation Ziraat ouvrira également une succursale à Khartoum pour renforcer les liens financiers, et les procédures douanières pour les machines et équipements importés de Turquie au Soudan seront assouplies, a indiqué le ministère.

Il y a un an, les États-Unis ont levé un embargo commercial et d’autres sanctions qui avaient coupé le Soudan du système financier mondial, mais l’économie de Khartoum est en crise, pénalisée par des pénuries de devises et d’aliments de base.

La décision de réduire les subventions au pain, qui a entraîné un doublement des prix, a conduit à de rares manifestations nationales au début de l’année. Dimanche, le président Omar el-Béchir a dissous le gouvernement et a promis une administration allégée pour faire face à la crise.

La Turquie ayant des liens tendus avec les puissances régionales égyptienne et saoudienne, a récemment augmenté ses investissements au Soudan.

Elle prévoit de reconstruire une ville portuaire ottomane en ruines sur la côte soudanaise de la mer Rouge et de construire un quai naval pour maintenir des navires civils et militaires dans le cadre d’un accord conclu entre les deux parties lors de la visite d’Erdoğan à Khartoum.

Les autres accords signés lors de la visite d’Erdoğan comprenaient des investissements turcs pour construire les nouveaux investissements aéroportuaires et privés prévus par Khartoum dans la production de coton, la production d’électricité et la construction de silos à grains et d’abattoirs.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX