FLASH INFO :

La Turquie sera l’un des principaux contributeurs de la reconstruction de l’Irak

TURQUIE / INTERNATIONAL - Les gouvernements du monde entier ont promis des milliards de dollars de prêts et d’investissements pour la reconstruction de l’Irak, une nation dévastée par une guerre de trois ans contre le groupe terroriste Daech.


L’ a obtenu près de 25 milliards de dollars dans les premières heures de la dernière journée d’une conférence internationale des donateurs à Koweït.

Bagdad déclare qu’il a besoin de près de 90 milliards de dollars pour se reconstruire après une guerre macabre avec les terroristes de Daech ,qui ont dévasté les maisons, les écoles, les hôpitaux et les infrastructures économiques, déplaçant des millions de personnes.

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a déclaré que la Turquie avait promis 5 milliards de dollars de prêts et d’investissements, faisant du pays l’un des principaux contributeurs.

La Turquie aidera à réaménager les villes de Kirkouk, Mossoul, Tal Afar, Bagdad, et Souleimaniye par l’intermédiaire de l’Agence turque de coopération et de développement (TIKA) pour aider les Iraquiens à rentrer chez eux.

À la suite de la mise en œuvre des projets proposés par la Turquie, de nombreux Irakiens auront des emplois et pourront rentrer chez eux. Selon le rapport « Irak : Reconstruction et Investissement », publié par la Chambre de commerce et d’ du Koweït en janvier, plus de 200 projets dans 10 secteurs, dont l’, la , les transports et l’agriculture, sont prêts à recevoir un financement.

Pendant ce temps, la reconstruction de l’Irak après trois années de guerre avec Daech coûterait 88,2 milliards de dollars, le logement étant une priorité particulièrement urgente, ont indiqué des responsables irakiens.

Le Koweït, qui organise une conférence internationale des donateurs pour lever des fonds en faveur de l’Irak, a promis 1 milliard de dollars de prêts et 1 milliard de dollars d’investissements directs.

L’Arabie saoudite a annoncé qu’elle consacrerait 1 milliard de dollars à des projets d’investissement en Irak et 500 millions de dollars pour soutenir les exportations irakiennes.

Le Qatar a annoncé qu’il allouerait 1 milliard de dollars de prêts et d’investissements, tandis que les Émirats arabes unis se sont engagés à investir 500 millions de dollars.

Ces sommes, auxquelles s’ajoutent 495 millions de dollars de l’Union européenne et 100 millions de dollars australiens, portent à plus de 10 milliards de dollars le total des contributions annoncées au troisième et dernier jour de la , toujours en cours.

Les États-Unis et la – les pays qui ont dirigé l’invasion de l’Irak en 2003 – ont également déclaré qu’ils alloueraient des fonds pour la reconstruction de l’Irak.

Les prévoient d’offrir plus de 3 milliards de dollars de prêts et autres financements pour aider les entreprises américaines à investir en Irak, tandis que la Grande-Bretagne leur accordera un crédit d’ de 1 milliard de dollars par an.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action