FLASH INFO :

La Turquie s’engage à étendre sa zone d’intervention militaire en Syrie si elle le juge nécessaire

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Ce lundi, Bekir Bozdağ, vice-Premier ministre turc, a déclaré que la Turquie n’a donné aucune garantie à la Russie ou à tout autre pays que l’opération militaire sera seulement limitée à la zone syrienne d’Afrin.


« Personne n’a le droit d’imposer des limites à l’opération de la Turquie contre les milices kurdes appuyées par les États-Unis, les Unités de protection du peuple (YPG) », a annoncé Bozdag à la presse à l’issue d’une réunion du cabinet.

Pendant ce temps, un responsable du ministère des Affaires étrangères a également refusé les reportages des médias russes selon lesquels il est prédit que l’opération militaire turque sera réalisée le long de la frontière syrienne, donc limitée à Afrin.

« La Turquie n’a pas pris un tel engagement envers la Russie. Les mesures prises par la Turquie contre les YPG ne peuvent pas se limiter à Afrin, mais aussi à Manbij et à l’est de l’Euphrate », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu à Vancouver, au Canada, la semaine dernière.

La Turquie a lancé samedi l’opération baptisée Rameau d’Olivier avec des bombardements aériens visant à chasser de la région d’Afrin du nord de la Syrie, les YPG qu’Ankara considère comme un groupe terroriste affilié au PKK.

C’est la deuxième grande incursion de la Turquie en Syrie après l’opération Bouclier de l’Euphrate en août 2016 dans une zone à l’est d’Afrin contre les combattants des YPG et de Daesh.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX