FLASH INFO :

Turquie : Le séisme à Elazığ fait au moins 22 morts, les sauveteurs recherchent des survivants

TURQUIE / CATASTROPHES NATURELLES - Un puissant tremblement de terre a frappé l’est de la Turquie le 24 janvier, tuant au moins 22 personnes, blessant plus de 1 030 autres et effondrant des bâtiments dans les villes proches du centre du tremblement de terre, ce qui était suffisamment fort pour être ressenti dans plusieurs pays voisins.


Le séisme de magnitude 6,8 a frappé la province orientale d’Elazığ à 20h55 heure locale le 24 janvier, avec son épicentre dans le district de Sivrice, ainsi que les provinces et pays voisins comme la Syrie et la Géorgie.

Le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu a déclaré en le 25 janvier que le nombre de morts après le puissant tremblement de terre est passé à 22 et 39 personnes ont été sauvées des décombres.

« 4 personnes sont mortes à Doğanyol à et 18 autres à Elazığ », a déclaré Soylu lors d’une conférence de presse dans la province d’Elazığ, frappée par le séisme.

Un total de 39 personnes ont également été sauvées des décombres de maisons et de bâtiments effondrés, a ajouté Soylu.

La chaîne de télévision publique TRT a montré des images de dizaines de travailleurs à l’aube utilisant des pelles pour creuser un bâtiment partiellement effondré à Elazığ. Les fenêtres ont été brisées et les balcons d’au moins quatre étages se sont écrasés au sol.

Les équipes ont travaillé toute la nuit avec leurs mains, des perceuses et des pelles mécaniques pour retirer les briques et le plâtre des ruines de la province où la température nocturne a chuté à -8 degrés Celsius.

« Nos maisons se sont effondrées … nous ne pouvons pas y pénétrer », a expliqué un homme de 32 ans de la ville de Sivrice, épicentre du séisme qui a frappé peu avant 21 heures.

« Dans notre village, certaines personnes ont perdu la vie. J’espère qu’Allah nous aidera », a déclaré l’homme.

« Nos animaux sont morts. Nos familles se sont rassemblées autour du feu pour passer la nuit, couvertes de couvertures », a-t-il dit alors qu’un de ses proches et lui tentaient de se réchauffer autour d’un petit feu.

Les médias d’État en Syrie et en Iran ont tous deux rapporté que le tremblement de terre avait été ressenti dans ces pays. Les médias locaux au Liban ont déclaré que les villes de Beyrouth et Tripoli ont également ressenti le tremblement de terre.

Plus tôt, la présidence de la gestion des catastrophes et des urgences (AFAD) a déclaré que 782 autres personnes avaient été blessées; 433 à Elazığ, 222 à Malatya, 37 à Kahramanmaraş, 34 à Şanlıurfa, 31 à Diyarbakır, 19 à Adıyaman, 6 à Batman.

Le ministre de la Fahrettin Koca a annoncé la mise à jour du bilan des morts, déclarant : « Nous avons environ 30 résidents sous les décombres à Elazığ. »

Les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent et le nombre de morts pourrait augmenter, a déclaré Koca.

Soylu a décrit le tremblement de terre comme un incident de « niveau 3 » selon le plan d’intervention d’urgence du pays, ce qui signifie qu’il a appelé à une intervention nationale mais n’a pas eu besoin d’aide internationale.

Il a déclaré que la Turquie, à cheval sur les lignes de faille sismiques et sujette aux tremblements de terre, avait tiré les leçons des catastrophes précédentes, ce qui l’a aidée à faire face à l’incident le 24 janvier. Des drones ont été déployés lors d’opérations de recherche et pour communiquer entre les provinces.

Des équipes d’urgence et du matériel de sauvetage ont été envoyés d’autres provinces à Elazığ après le séisme. Turkish Airlines a commencé des vols supplémentaires vers Elazığ depuis et Istanbul pour aider à transporter les sauveteurs.

Cinq bâtiments à Sivrice et 25 dans le district de Doğanyol dans la province de Malatya ont été détruits, a déclaré le ministre de l’Environnement et de l’Urbanisation, Murat Kurum.

Il a également averti les résidents de ne pas pénétrer dans les bâtiments endommagés.

L’AFAD a indiqué que 228 répliques ont été ressenties à la suite du puissant séisme et que des centaines de tentes, de lits et des milliers de couvertures ont été envoyés dans les villes.

Le Croissant-Rouge turc a annoncé la création d’un bureau de crise à Ankara, la capitale, et l’envoi d’équipes de secours dans les zones touchées par le tremblement de terre. Des cuisines mobiles, qui desservent jusqu’à 5 000 personnes, ont été envoyées dans la région.

Le ministre de la Défense nationale, Hulusi Akar, a déclaré que l’armée était prête à intervenir si nécessaire.

Le séisme a également été ressenti dans d’autres provinces, notamment Adana, Osmaniye, Tunceli et Hatay. En outre, les régions du nord de la Syrie – notamment , Azaz, Al-Bab, Jarabulus, et Tal Abyad ont également ressenti des tremblements.

Ce n’est pas le premier tremblement de terre qui a frappé la Turquie en 2020. Un tremblement de terre de magnitude 5,4 a secoué la province occidentale de Manisa le 22 janvier. Et Ankara a été secouée par un tremblement de terre de magnitude 4,5 le 23 janvier.

La Turquie a une de puissants tremblements de terre. Plus de 17 000 personnes ont été tuées en août 1999 lorsqu’un séisme de magnitude 7,6 a frappé la ville occidentale d’İzmit, à 90 km au sud-est d’Istanbul. Environ 500 000 personnes se sont retrouvées sans abri.

En 2011, un tremblement de terre a frappé la ville orientale de Van et la ville d’Ercis, à environ 100 km (60 miles) au nord, tuant au moins 523 personnes.

Erdoğan : « Toutes les mesures sont prises »

Le président turc a déclaré le 25 janvier que tous les départements concernés ont pris des mesures pour assurer la des citoyens à la suite du tremblement de terre de magnitude de 6,8 qui a frappé les provinces orientales du pays.

« Nos institutions compétentes ont pris toutes les mesures essentielles », a déclaré le président Recep Tayyip Erdoğan, ajoutant que des ministres de l’Intérieur, de la Santé et de l’Environnement avaient été envoyés dans la zone touchée par le séisme.

Erdoğan a déclaré que Kızılay, l’AFAD et toutes les autres institutions étaient prêtes à aider les citoyens touchés par la catastrophe naturelle.

Que pensez-vous de cet article ?

71



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action