FLASH INFO :

La Turquie salue les frappes dirigées par les Etats-Unis visant le régime d’Assad en Syrie

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le 14 avril, la Turquie s’est félicitée des frappes occidentales visant le régime du président syrien de Bachar al-Assad comme une réponse appropriée en représailles à une attaque chimique présumée qui a fait des dizaines de morts.


« Nous nous félicitons de cette opération qui a apaisé la conscience de l’humanité face à l’attentat de Douma, largement suspecté d’avoir été perpétré par le régime », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les États-Unis, la et la ont déclenché une vague de frappes contre le régime d’ le 14 avril, une semaine après l’ au gaz, présumée sur la banlieue de Douma, tenue par les rebelles à .

a déclaré que les attaques, avec des armes de destruction massive, y compris des armes chimiques, qui ciblent aveuglément les civils, « constituent des crimes contre l’humanité » et qu’elles ne devraient pas rester impunies.

« Le régime syrien, qui tyrannise son propre peuple depuis plus de sept ans, que ce soit avec des armes conventionnelles ou chimiques, a fait ses preuves en matière de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. La conscience de la communauté internationale ne fait aucun doute à ce sujet. » » , a déclaré le ministère.

La est une critique virulente du régime d’Assad à Damas. Ces derniers mois, elle a travaillé étroitement avec la pour une solution politique en Syrie, même si Moscou reste un allié principal du régime.

Par ailleurs, Mahir Ünal, député et porte-parole du Parti de la Justice et du Développement (), a déclaré que la Turquie avait été informée de l’opération avant les frappes du 14 avril, en s’adressant à la chaîne privée CNN Türk.

« C’est un avertissement sérieux contre les attaques chimiques » , a déclaré Ünal.

« Les chefs d’éEat-major turcs et américains étaient en contact sur l’ordre donné par Recep Tayyip Erdoğan et Trump » , a déclaré Bekir Bozdağ, vice-Premier ministre turc.

« La base d’Incirlik n’a pas été utilisée », a ajouté Bozdağ, faisant référence à la base aérienne militaire située dans la province d’Adana, dans le sud de la Turquie.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action