FLASH INFO :

La Turquie salue les frappes dirigées par les Etats-Unis visant le régime d’Assad en Syrie

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le 14 avril, la Turquie s’est félicitée des frappes occidentales visant le régime du président syrien de Bachar al-Assad comme une réponse appropriée en représailles à une attaque chimique présumée qui a fait des dizaines de morts.


« Nous nous félicitons de cette opération qui a apaisé la conscience de l’humanité face à l’attentat de Douma, largement suspecté d’avoir été perpétré par le régime », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la ont déclenché une vague de frappes contre le régime d’Assad le 14 avril, une semaine après l’attaque au gaz, présumée sur la banlieue de Douma, tenue par les rebelles à Damas.

a déclaré que les attaques, avec des armes de destruction massive, y compris des armes chimiques, qui ciblent aveuglément les civils, « constituent des crimes contre l’humanité » et qu’elles ne devraient pas rester impunies.

« Le , qui tyrannise son propre peuple depuis plus de sept , que ce soit avec des armes conventionnelles ou chimiques, a fait ses preuves en matière de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. La conscience de la communauté internationale ne fait aucun doute à ce sujet. » » , a déclaré le ministère.

La est une critique virulente du régime d’Assad à Damas. Ces derniers mois, elle a travaillé étroitement avec la Russie pour une solution en Syrie, même si Moscou reste un allié principal du régime.

Par ailleurs, Mahir Ünal, député et porte-parole du Parti de la Justice et du Développement (), a déclaré que la Turquie avait été informée de l’opération avant les frappes du 14 avril, en s’adressant à la chaîne privée CNN Türk.

« C’est un avertissement sérieux contre les attaques chimiques » , a déclaré Ünal.

« Les chefs d’éEat-major turcs et américains étaient en contact sur l’ordre donné par Recep Tayyip Erdoğan et » , a déclaré Bekir Bozdağ, vice-Premier ministre turc.

« La base d’Incirlik n’a pas été utilisée », a ajouté Bozdağ, faisant référence à la base aérienne militaire située dans la province d’Adana, dans le sud de la Turquie.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action