FLASH INFO :

La Turquie, la Russie et l’Iran appellent à un processus politique « viable, dirigé par la Syrie » à Genève

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Les ministres des Affaires étrangères turc, russe et iranien se sont retrouvés à Genève, capitale de la Suisse, pour discuter de la formation d’un comité constitutionnel syrien en vue de résoudre la crise syrienne.


La , la et l’ ont appelé au lancement d’« un processus viable et durable, conduit et contrôlé par les Syriens avec l’aide des  », après des discussions à Genève mardi, indiquant qu’un nouveau syrien devrait se réunir au début de l’année prochaine.

Dans une déclaration commune lue par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, après que le trio eut rencontré l’Envoyé spécial des Nations Unies, Staffan de Mistura, ils ont déclaré que les travaux du nouvel organe « devraient être régis par un sens du compromis et un engagement constructif ».

La Russie et l’Iran ont soutenu Bachar el- et son régime pendant près de huit de guerre civile, tandis que la Turquie soutenait l’opposition.

Le comité constitutionnel chargé d’examiner le processus de réforme sera composé de représentants du gouvernement et de l’opposition, ainsi que d’un groupe de personnalités de la société civile, sélectionnées par les Nations Unies.

Les désaccords sur ce troisième groupe avaient jusqu’ici retardé le processus de création du comité.

L’annonce a été faite après que les parties belligérantes et les médiateurs syriens, le mois dernier, n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur la formation du comité, qui est considéré comme essentiel pour mettre fin à la guerre civile qui a duré sept ans en Syrie.

Lors de la conférence de paix syrienne fin janvier à Sotchi, la création d’un comité chargé d’élaborer des recommandations pour amender la constitution syrienne a été approuvée.

La Syrie est plongée dans une violente guerre civile depuis le début de 2011, lorsque le régime de Bachar el-Assad a réprimé les manifestants avec une férocité inattendue. Depuis lors, des centaines de milliers de personnes ont été tuées et plus de 10 millions d’autres ont été déplacées, selon des responsables américains.

En vertu de l’accord de Sotchi, le comité doit comprendre 150 membres. Il y a déjà un accord sur la délégation de 50 membres du gouvernement et la délégation de 50 membres de l’opposition.

 

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action