FLASH INFO :

Turquie : Remplacement des maires de Diyarbakır, Van et Mardin, accusés de terrorisme

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Les maires des provinces turques de Diyarbakır, Van et Mardin ont été remplacés lundi matin par le ministère de l’Intérieur, suite à des accusations de terrorisme. Tous les maires sont issus du Parti démocratique du peuple (HDP), favorable au PKK.


Les maires des provinces turques de Diyarbakır, Van et ont été remplacés lundi matin par le ministère de l’Intérieur, suite à des accusations de . Tous les maires sont issus du Parti démocratique du peuple (), favorable au .

Selon un communiqué officiel du ministère, les maires des provinces de Diyarbakır, Mardin et Van – respectivement Adnan Selçuk Mızraklı, Ahmet Türk et Bedia Özgökçe Ertan – ont été suspendus pour soutien au terrorisme.

Le communiqué ajoute que les maires avaient déjà été poursuivis dans des affaires où ils étaient accusés de plusieurs délits tels qu’établir ou diffuser de la propagande pour un groupe terroriste ou simplement être membre de ce groupe.

Les gouverneurs des provinces, nommés par l’État, remplaceront temporairement les maires suspendus.

Le ministère de l’Intérieur a ensuite publié une déclaration en trois langues, dont le kurde et l’anglais, à propos de cet incident : « Notre ministère a suspendu de leurs fonctions ces 3 maires, identifiés et reconnus pour leur implication, leur affiliation et leur soutien à des organisations terroristes,  en vertu de l’article 127 de la Constitution et de l’article 47 de la loi sur les municipalités. À leur place, des maires suppléants ont été nommés, conformément à l’article 45 de la loi sur les municipalités ».

« Grâce à la lutte acharnée de toutes les unités de l’État dans ce processus, la participation aux organisations terroristes est tombée au niveau le plus bas au cours des 30 dernières années et le nombre de terroristes sur nos territoires est passé d’environ 1.800 – 2.000 à quelque 600 individus », a-t-il déclaré.

Au cours de ses plus de 30 ans de campagne terroriste contre la , le PKK – considéré comme une organisation terroriste par la , les États-Unis et l’ – a été responsable de la mort de quelques 40.000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action