FLASH INFO :

La Turquie promet de poursuivre ses frappes aériennes en Irak 

TURQUIE / INTERNATIONAL - La Turquie poursuivra ses opérations antiterroristes dans la région de Sinjar, dans le nord de l’Irak, tant que des groupes terroristes existeront dans le pays, a annoncé le 15 décembre un porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères à la suite de la déclaration du gouvernement irakien critiquant la Turquie pour ses récents raids aériens.


Dans une déclaration, Hami Aksoy a déclaré que le groupe terroriste PKK avait utilisé le sol irakien comme base pour attaquer la Turquie pendant de nombreuses années. “À la suite de ces attaques, des dizaines de milliers de personnes ont été tuées”, a ajouté Aksoy.

“Les activités du groupe terroriste PKK sur les sols irakiens et syriens constituent un problème de sécurité nationale pour la Turquie”, a-t-il déclaré.

“Ces opérations antiterroristes se poursuivront aussi longtemps que les besoins de la Turquie en matière de sécurité et la présence des organisations terroristes sur les sols irakiens se poursuivent”, a ajouté le porte-parole.

Aksoy a également déclaré qu’Ankara avait appelé à plusieurs reprises le gouvernement irakien à faire sa part pour empêcher les activités du PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, l’UE et les États-Unis.

“Tous les types de soutien sont apportés à l’Irak dans sa lutte contre les organisations terroristes. La même compréhension et la même coopération concrète sont attendues de la part de l’Irak”, at-il déclaré.

Aksoy a ajouté que les forces armées turques réagissaient aux attaques du sol irakien dans le cadre de son droit de légitime défense, énoncé à l’article 51 de la Charte des Nations Unies, alors que les autorités irakiennes n’avaient pas fait le nécessaire pour lutter contre le terrorisme.

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que la Turquie avait mené des frappes aériennes dans les régions de Sinjar et du mont Karajak, dans le nord de l’Irak, le 13 décembre, ajoutant que de telles opérations se poursuivraient.

L’Irak a convoqué l’ambassadeur de Turquie le 14 décembre pour protester contre les frappes aériennes turques.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX