FLASH INFO :

La Turquie pourrait battre un record d’exportation de cerises en 2018

TURQUIE / AGRICULTURE - L’industrie de la cerise turque a connu de bonnes conditions de croissance et pourrait connaître des exportations records cette saison.


Un représentant de la société turque Alanar a déclaré que le premier pays de production mondiale pourrait dépasser les 70 000 tonnes métrique exportées.

« Nous venons de commencer la récolte la semaine dernière et en général, des premières régions aux plus récentes, nous nous attendons à de très bons rendements », a déclaré le directeur général adjoint, Hamdi Taner, notant qu’il n’y avait presque pas de dégâts de gel cette année.

« Nous voyons que la qualité est très bonne. Ce sera une année passionnante pour les cerises turques ».

Il a également noté que les récoltes avaient lieu plus tôt que l’année dernière.

« Par rapport à l’année dernière, cette année a commencé 10-15 jours avant, et nous prévoyons de continuer vers la mi-juillet. Nous avons donc 8-10 semaines de saison des cerises cette année et nous pensons que nous allons battre le record d’ de la ».

Taner s’attend à ce que des récoltes plus faibles en , en Espagne et dans l’État américain de Californie créent de bonnes opportunités pour les cerises turques en Europe et en Extrême-Orient, respectivement.

Il a déclaré que les prix sont actuellement élevés en Europe – le plus grand marché d’exportation de cerises de la Turquie – et il a également anticipé une plus grande demande de la cette année puisqu’elle accueille la Coupe du monde de qui commence en juin.

« Nous avons suffisamment de produits pour pouvoir fournir des quantités suffisantes à tous ces marchés », a-t-il déclaré.

La demande est forte d’Extrême-Orient, a-t-il dit, bien que la Turquie n’envoie actuellement que des volumes mineurs dans la région.

M. Taner a indiqué que la mise en place récente par la de taxes supplémentaires sur les importations de fruits des États-Unis pourrait accroître la demande de cerises turques, mais que le protocole d’exportation actuel n’était pas favorable. Cependant, il s’attend à ce que la Turquie conclue un accord pour un meilleur accès au marché bientôt.

Il a dit que le travail est en cours pour obtenir l’accès au marché dans d’autres pays asiatiques comme la Corée du Sud et le Japon.

« Cela prendra quelques années, mais nous pensons que dans 5-10 , l’Extrême-Orient sera l’un des plus grands marchés pour les cerises turques », a-t-il déclaré.

L’ est le principal marché de la Turquie en Europe, a déclaré Taner.

L’ a connu une bonne pénétration sur le marché américain il y a une dizaine d’années, mais il a déclaré que l’Espagne avait pris une grande part du marché au cours des dernières années.

«Les cerises turques ont toujours un grand marché en Europe, mais presque tous les pays ont commencé à produire des cerises, nous avons donc besoin d’un point de différence. Nous avons donc commencé à planter de nouvelles variétés, et Regina est l’une d’entre elles ».

La variété la plus abondante en Turquie est 0-900 Ziraat, mais Taner a déclaré que la production de Regina augmenterait de manière significative au cours des prochaines années.

Il a déclaré que la Turquie produisait typiquement environ 450 000 tonnes de cerises par an, avec un peu moins de la moitié consommée fraîche sur le marché local et le reste exporté ou vendu pour transformation.

Que pensez-vous de cet article ?

5



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action