FLASH INFO :

La Turquie et les Pays-Bas vont bientôt nommer leurs ambassadeurs respectifs

TURQUIE / INTERNATIONAL - Après une rencontre avec son homologue néerlandais Stef Blok, le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a déclaré vendredi que la Turquie et les Pays-Bas avaient décidé de nommer leurs ambassadeurs respectifs dans le cadre d’une période de réconciliation entre les deux pays.


Les deux ministres sont à Vienne dans le cadre de la réunion de Gymnich organisée par le président autrichien et à laquelle participent des États membres de l’ et des pays candidats.

a rencontré M. Blok et le ministre irlandais des Affaires étrangères et du Commerce, M. Simon Coveney, en marge de la réunion.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré aux journalistes que divers problèmes mondiaux et les relations - ont été discutés lors de la réunion de Gymnich.

Çavuşoğlu a déclaré que c’était la première fois qu’il rencontrait Blok depuis son entrée en fonction et que la réunion était très bénéfique.

Il a par la suite écrit sur son compte Twitter officiel que les deux pays ont décidé de nommer leurs respectifs le plus rapidement possible et que M. Blok effectuera une visite officielle en Turquie au début du mois d’octobre.

En ce qui concerne sa réunion avec Coveney, M. Çavuşoğlu a également déclaré que la Turquie et l’Irlande étaient convenues d’accroître les relations économiques et commerciales ainsi que les visites officielles.

Les relations entre la Turquie et les se sont fortement détériorées après l’interdiction d’entrée du ministre des Affaires étrangères, , et l’ancienne ministre des Politiques familiales et sociales, Fatma Betül Sayan Kaya, qui était arrivée d’, avait été empêchée d’entrer dans le consulat à Rotterdam et a été expulsée après une bagarre avec la police néerlandaise.

L’incident s’est produit peu avant les élections législatives néerlandaises du 15 mars 2017 et la réforme constitutionnelle turque et le référendum du 16 avril sur le système présidentiel. Citant la montée du sentiment d’extrême droite dans le pays, le gouvernement néerlandais a déclaré que les responsables turcs n’étaient pas autorisés à organiser des rassemblements de campagne pour la communauté turque dans le pays tandis que plusieurs autres pays européens interdisaient expressément aux partisans du président Recep Tayyip Erdoğan et au parti au pouvoir (parti AK) d’organiser des rassemblements sur leur territoire.

La Turquie a retiré son ambassadeur à La Haye après l’incident, tandis que l’ambassadeur néerlandais Cornelis Van Rij, rappelé aux Pays-Bas pour des consultations après qu’Ankara lui a demandé de ne pas revenir pendant un certain temps, n’a pas été autorisé à rentrer en Turquie. Le ministère néerlandais des Affaires étrangères a finalement retiré l’émissaire en février.

Le 20 juillet, la Turquie et les Pays-Bas ont décidé de normaliser les relations bilatérales et ont rétabli toutes les relations diplomatiques officielles.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action