FLASH INFO :

La Turquie et le Pakistan s’apprêtent à finaliser l’accord sur l’achat d’hélicoptères ATAK

TURQUIE / DÉFENSE - L’accord d’exportation de 30 hélicoptères ATAK devrait être finalisé prochainement. Il est considéré comme un stimulant pour le moral des constructeurs dans l’industrie de défense nationale et un projet prometteur pour les relations militaires turco-pakistanaises.


La Turquie et le Pakistan sont sur le point de conclure un accord pour l’achat d’hélicoptères d’attaque avancée et de reconnaissance tactique T129 (ATAK). Selon des sources de la défense à , les gouvernements turc et pakistanais sont sur le point de conclure affaire des dans les mois à venir, voire des semaines. Les sources ont souligné que les ont été testés et que la partie pakistanaise a exprimé son contentement avec les hélicoptères en fonction de leurs besoins et exigences.

En fait, le Premier ministre pakistanais Shahid Khaqan Abbasi, qui s’est rendu en Turquie l’année dernière en octobre, a examiné l’hélicoptère T129 ATAK lors d’un vol d’essai.

Qualifiant cet hélicoptère d’« hélicoptère très impressionnant », M. Abbasi a déclaré à l’époque que les pourparlers se poursuivaient à pleine vitesse, exprimant le désir du Pakistan d’acquérir l’hélicoptère et de l’ajouter dès que possible aux forces de l’armée pakistanaise.

Pendant ce temps, trois hélicoptères ATAK ont été récemment envoyés au Pakistan pour participer à un défilé de . Les hélicoptères décolleront lors de la fête nationale. D’un autre côté, des sources diplomatiques ont indiqué que les hélicoptères avaient été envoyés au Pakistan à l’occasion de la fête nationale en signe de solidarité avec le peuple frère du Pakistan.

Des rapports récents dans les médias turcs ont affirmé que l’accord entre la Turquie et le Pakistan pour l’achat des hélicoptères serait d’environ 1,5 milliard de dollars. Cependant, il n’y a eu aucune confirmation de la part de la défense ou des sources diplomatiques à cet égard.

Malgré les messages positifs des deux côtés, il peut y avoir quelques obstacles. Tout d’abord, le feu vert de la compagnie américaine de moteurs était nécessaire pour l’achat des hélicoptères ATAK. Turan Oğuz, un expert de l’industrie de la défense, a déclaré qu’une approbation a été donnée par les Américains. Il a souligné que les États-Unis vendaient déjà des hélicoptères au Pakistan, ce qui, selon lui, faciliterait la transaction.

Un autre obstacle à l’achat était le crédit que le Pakistan exigeait de la Turquie pour que cela fonctionne. Oğuz a déclaré qu’une approbation est attendue d’une banque turque.

L’hélicoptère T129 ATAK est un hélicoptère biplace de nouvelle génération, spécialement conçu pour l’attaque et la reconnaissance. Les hélicoptères ATAK ont jusqu’à présent enregistré plus de 12 000 heures de vol, et l’objectif est de développer un moteur local et un système d’artillerie de 20 mm produit dans le pays.

Selon Turkish Aerospace Industries (TAI), qui produit les hélicoptères, un total de 91 hélicoptères T129 ATAK seront livrés aux et 9 hélicoptères T129 ATAK seront livrés au ministère de l’Intérieur. Les hélicoptères ATAK ont également été utilisés dans la récente opération Rameau d’Olivier et ont été appréciés par les experts.

Oğuz estime que l’ de 30 hélicoptères ATAK au Pakistan serait un formidable stimulant moral pour l’industrie de la défense turque.

« Il y a des attentes qui pèsent sur l’industrie de la défense, ce serait un grand pouvoir psychologique pour aider l’industrie à aller de l’avant », a-t-il dit.

En ce qui concerne les relations militaires turco-pakistanaises, l’expert de l’industrie de la défense a soutenu que la vente des hélicoptères entraînerait une coopération militaire pour les 40 à 50 prochaines années.

La coopération avec l’armée pakistanaise joue un rôle important dans les activités de la Turquie à l’étranger. Un total de 1 494 militaires pakistanais ont reçu leur éducation militaire en Turquie depuis la signature d’un accord bilatéral en mars 2001.

Sur ce total, 116 militaires pakistanais ont été envoyés au Centre de formation pour la paix des forces armées turques tandis que 138 autres ont reçu leur éducation au Centre d’excellence et de défense contre le à Ankara.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action