FLASH INFO :

Turquie : quand des ours voleurs de miel deviennent des gourmets professionnels !

TURQUIE / SOCIÉTÉ - Qui peut résister à un délicieux bol de miel ?Certainement pas une famille d’ours vivant à Trabzon, une ville située sur la côte turque de la mer Noire ! Surtout quand ils vivent si près d’une ferme de miel, comme c’est le cas des ours vivant près de la ferme d’İbrahim Sedef…


Comme vous pouvez l’imaginer, c’était un problème pour le propriétaire de la ferme qui, comme le rapporte l’agence de presse Demirören (DHA), se réveillait régulièrement tard dans la nuit pour empêcher cette frénésie des pour son .

Sedef a tout mis en œuvre pour protéger ses précieuses ruches. Il a entouré les ruches avec des cages robustes. Il a offert aux ours de délicieuses friandises comme du pain et des pommes, dans l’espoir d’apaiser ces charmants voleurs de miel.

Mais les ours n’arrivaient pas à résister à la tentation devant ces ruches délicieuses.

Enfin, Sedef a installé une dans l’espoir d’étudier leurs comportements et leurs mouvements. Il espérait trouver un moyen de sauver les ruches – et de maintenir la paix avec ses voisins insatiables.

Il s’est vite rendu compte que ces ours étaient parmi les plus grands spécialistes du miel au monde.

En tant qu’agriculteur et ingénieur agronome, Sedef avait besoin de quelqu’un au palais raffiné pour expliquer les différentes souches produites par ses abeilles.

Et ainsi, il a commencé à accueillir les ours – avec une table aménagée avec quatre sortes de miel, versé dans des bols géants de la taille d’un ours. Il y avait le miel de châtaignier, le riche miel d’Anzer, le miel de et la vieille confiture de cerises.

Anzer : miel récolté sur le plateau d’Anzer

Comme le montre la vidéo, les ours ont goûté quelques plats avant de se gaver du miel d’Anzer – qui, avec un prix atteignant 680 turques soit plus de 100 euros, est considéré comme le miel le plus réputé et cher au monde. En effet, pas moins de 90 fleurs contribuent à ce nectar, réputé pour ses propriétés curatives. Ces 90 fleurs ne poussent que sur le majestueux plateau d’Anzer en .

Et le miel de fleurs beaucoup moins cher?

Ils l’ont laissé pour les oiseaux.

En regardant ce festin nocturne, Sedef est arrivé à la conclusion la plus douce de toutes.

« Malgré tout, quand je vois les images », a-t-il déclaré à la chaîne de télévision turque TRT World, « J’oublie tout le mal qu’ils m’ont fait et je les aime. »

Que pensez-vous de cet article ?

103



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action