FLASH INFO :

Turquie : Les protocoles de Zurich étaient plus avantageux pour l’Arménie

TURQUIE / INTERNATIONAL - « Erevan a décidé d’annuler les protocoles diplomatiques qui normaliseraient ses relations avec Ankara et démontre une fois de plus sa position négative pour régler le conflit turco-arménien », a déclaré vendredi Ahmet Yıldız, vice-ministre turc des Affaires étrangères, lors d’un voyage à Bakou, selon une agence de presse azerbaïdjanaise.


Le vice-ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Yıldız s’est prononcé sur la mise en œuvre des accords, jamais ratifiés par les parlements des deux pays, à la résolution du conflit arméno-azerbaïdjanais sur le Haut-Karabakh. 

« Les protocoles de Zurich signés entre la et l’Arménie étaient plus avantageux pour l’Arménie que pour la  », a-t-il déclaré.

Les accords turco- prévoyant l’établissement de relations diplomatiques et l’ouverture de la frontière entre les deux pays ont été signés en Suisse à Zurich fin 2009.

Les États-Unis et la ont soutenu Erevan et dans leurs efforts pour normaliser les relations historiquement tendues.

Après sa signature, la Turquie a relié l’accord à plusieurs reprises aux efforts des négociations de l’Arménie avec son allié régional, l’, concernant le règlement du conflit du Haut-Karabakh.

Citant le refus persistant d’Ankara d’appliquer inconditionnellement les , l’Arménie a officiellement annulé les accords le 1er mars.

« Bien que les protocoles de Zurich entre la Turquie et l’Arménie n’aient pas été promulgués, il n’était pas nécessaire du côté arménien de prendre la décision de les annuler », a déclaré Yıldız, qui a assisté à un forum organisé à Bakou.

L’agence de presse azerbaïdjanaise APA a cité que le a affirmé qu’Erevan bénéficiait plus des protocoles qu’Ankara :  « C’est leur décision. Ils ont tout de même démontré leur réticence à régler le conflit du Haut-Karabakh pendant toutes ces années. De cette façon, ils démontrent une fois de plus la même position. Ce que nous attendons surtout d’eux, c’est leur de la terre azerbaïdjanaise. C’était la clé pour résoudre ce conflit. Cependant, ils ne l’ont jamais voulu », a ajouté Yıldız.

Lors d’un point de presse jeudi à Erevan, le vice-ministre des Affaires étrangères de l’Arménie, Shavarsh Kocharian, a confirmé que la décision d’annuler les protocoles avait été clairement communiquée à la Turquie et a réaffirmé que l’Arménie était prête à mener des négociations.

« Nous n’avons reçu aucune offre d’Ankara à poursuivre cette voie », a déclaré le diplomate arménien.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action