FLASH INFO :

Turquie : des millions d’électeurs se rendront aux urnes aux élections municipales

Des millions d’électeurs en Turquie se rendront dans les bureaux de vote dimanche pour élire les maires de municipalités métropolitaines et de district, les chefs de quartier et les conseils de province et de district, après la longue et intense campagne électorale de deux alliances qui doivent se présenter à nouveau après les élections présidentielle et législatives de l’année dernière.


Quelque 57 millions de personnes ont le droit de voter pour un total de 1 289 maires du pays.

Les quatre plus grands partis turcs s’affronteront dans deux grandes alliances, le Parti de la justice et du développement () et le Parti d’action nationaliste () en tant qu’Alliance populaire, et le principal parti d’opposition, le Parti républicain du peuple () et le Parti İYİ (Bon Parti) en tant que Alliance de nation.

Le vote aura lieu entre 19h00 et 16h00 dans les provinces de l’Est et entre 8h00 et 17h00 dans l’Ouest. Le Conseil électoral supérieur () a annoncé que tous les préparatifs en vue des élections étaient prêts et que toutes les mesures avaient été prises pour assurer la sécurité des bureaux de vote.

Les électeurs voteront pour les maires de 30 grandes municipalités et de 51 villes, de 922 districts, de 386 villages et de plus de 17 000 membres pour les assemblées municipales. Ils éliront également 50 236 muhtars, dont 32 046 pour les quartiers et 18 190 pour les villages, dimanche.

Outre les deux grandes alliances, neuf partis politiques et des candidats indépendants se disputeront également divers postes au niveau local. Le Parti démocratique des peuples (HDP), qui se présentera dans 13 villes, a décidé de ne pas présenter de candidats dans les villes occidentales, notamment à Istanbul, et Adana.

La a tenu ses premières le 12 août 1930, selon les données compilées par l’Agence Anadolu. Dimanche, les auront lieu pour la 19ème fois. Les élections de dimanche marqueront les premières en Turquie dans le cadre du nouveau système présidentiel, adopté lors d’un référendum en avril 2017.

Après les élections locales, la Turquie entrera dans une période de plus de quatre sans élections, jusqu’aux élections présidentielle et législatives de juin 2023.

Le Conseil électoral supérieur se dit prêt pour les élections

Dans une interview accordée à l’agence Anadolu, Sadi Güven, président du Conseil électoral supérieur (YSK), a fourni des détails sur les mesures de sécurité prises pour les scrutins.

« Nous avons garanti la sécurité physique, mais au-delà de cela, nous avons pris des mesures concernant la transparence des élections. Les élections se tiennent entre les partis politiques et ce sont donc eux qui s’affronteront et organiseront ces élections », a-t-il ajouté.

Les résultats des élections seront publiés 10 jours après le dépouillement des votes sur le site officiel du conseil.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action