FLASH INFO :

Turquie : Des milliers de personnes rassemblées à Istanbul pour prier pour Morsi

INTERNATIONAL - Des milliers de personnes se sont rassemblées mardi à Istanbul lors d’une prière funéraire de l’absent dédiée à Mohammed Morsi, premier président égyptien élu démocratiquement, décédé lundi après s’être effondré au cours d’une session du tribunal du Caire.


Des milliers de personnes se sont rassemblées mardi à lors d’une prière funéraire de l’absent dédiée à Mohammed , premier président égyptien élu démocratiquement, décédé lundi après s’être effondré au cours d’une session du tribunal du Caire.

La prière, initiée par la Direction des affaires religieuses de (Diyanet) a eu lieu à la Fatih de la ville.

Le président Recep Tayyip Erdoğan devait assister à la prière funéraire à la mosquée Fatih mardi.

« Une prière funèbre de l’absent pour Mohammed Morsi, dont nous avons appris le décès hier, aura lieu après la prière de l’Asr à la mosquée Fatih à Istanbul. J’assisterai également à la prière de notre martyr Morsi », a déclaré Erdoğan dans un message publié sur Twitter.

S’adressant aux fidèles à la fin de la prière, Erdoğan a déclaré: « Je voudrais rendre hommage et exprimer mes condoléances à tout le peuple égyptien » pour la mort de Morsi, qu’il a qualifiée de « leader légitime et de martyr en Égypte ». Erdoğan a ensuite condamné le monde occidental pour avoir gardé le silence lors du coup d’État qui avait écarté Morsi, et lors des six années suivantes de prison, au cours desquelles il a été torturé.

À , la capitale, des centaines de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade d’Égypte pour manifester en mémoire de Morsi.

Le Diyanet a annoncé lundi soir que des prières funéraires de l’absent auraient lieu mardi dans plusieurs mosquées du pays afin de rendre hommage à la vie de Morsi et à son combat.

Morsi avait été élu président en 2012, mais avait été évincé par un coup militaire un an plus tard. L’armée avait alors écrasé le mouvement des Frères musulmans dans le cadre d’une répression majeure, arrêtant Morsi et de nombreux autres dirigeants du groupe, qui étaient en prison et qui subissaient de nombreux procès depuis le coup d’État.

Morsi serait décédé d’une crise cardiaque lundi au cours d’une audience. La télévision d’Etat du pays a annoncé mardi matin que Morsi « souffrait d’une tumeur bénigne et était sous surveillance médicale continue, et que sa mort avait été provoquée par une crise cardiaque ».

Il a été enterré dans la ville de Nasr, à l’est du Caire, tôt mardi matin.

Amnesty et d’autres groupes de des droits de l’homme ont appelé à une enquête exhaustive et transparente sur le décès de Morsi, soulevant des questions sur son traitement en prison. Le gouvernement égyptien, lui, a rejeté les accusations selon lesquelles il aurait été maltraité.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action