FLASH INFO :

La Turquie met en garde contre la création d’un deuxième Afghanistan en Méditerranée

TURQUIE / GRÈCE - Les politiques qui conduiront à un deuxième Afghanistan en Méditerranée doivent être évitées, a déclaré le 21 janvier le porte-parole du parti au pouvoir en Turquie sur la crise syrienne.


S’exprimant lors d’une conférence de presse au siège du Parti de la justice et du développement () à , a déclaré que certains pays utilisaient des groupes terroristes comme mandataires en Afghanistan et qu’il est désormais impossible de les contrôler.

Il a déclaré que la même chose pourrait se produire en Syrie si le soutien aux groupes terroristes n’est pas achevé, selon l’agence Anadolu.

Çelik a déclaré que les victimes de ces « politiques irrationnelles qui se sont révélées être mauvaises à maintes reprises » ont blessé des Afghans, des Syriens et ceux qui veulent la démocratie et les droits de l’homme.

« Les politiques qui formeront un deuxième Afghanistan en devraient être évitées car le monde paie un prix si élevé pour maintenir la stabilité en Afghanistan », a déclaré M. Çelik.

« Cependant, si vous envoyez des camions chargés d’armes au groupe terroriste / / , si vous les déclarez comme un pouvoir légitime sous prétexte de lutte contre Daech [ISIL] et, en outre, si vous parlez de ce groupe terroriste comme ‘c’est notre allié avec lequel nous travaillons sur le terrain’…vous créez alors un autre Afghanistan dans le monde de vos propres mains et votre argent », a souligné Çelik.

La condamne fermement les États-Unis d’avoir soutenu les YPG en Syrie dans leur lutte contre Daech. Les YPG sont considérées par la comme une émanation du PKK classé comme une organisation terroriste par la , les États-Unis et l’.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action