FLASH INFO :

La Turquie met en garde les civils à Afrin contre leur utilisation comme boucliers humains par des terroristes

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - L’armée turque a largué des tracts vendredi sur Afrin, au nord-ouest de la Syrie, exhortant les habitants à ne pas être utilisés comme boucliers humains et à se tenir à l’écart des cibles terroristes des Unités de Protection du Peuple (YPG) affiliées au PKK, soulignant que ceux qui veulent quitter la ville sont sous la protection des forces armées turques (TSK).


Les forces turques et les unités de l’Armée syrienne libre (ASL) ont également libéré cinq autres villages et trois collines stratégiques à Afrin du contrôle des terroristes du / PKK.

Selon les correspondants de l’Agence Anadolu sur le terrain, les villages de Miske Fawkani, Miske Tahtani, Shaykh Bilal, Kurdane et Kucuk Meydan et trois collines stratégiques ont été débarrassés des terroristes au cours de l’opération Rameau d’Olivier en cours.

Depuis le lancement de l’opération, l’ et l’Armée syrienne libre ont libéré 257 localités, dont 213 villages et 44 montagnes et collines stratégiques.

Dans le même temps, une autre déclaration de l’armée publiée plus tôt dans la journée indiquait qu’au moins 3 530 terroristes avaient été « neutralisés » dans l’Opération Rameau d’Olivier depuis son lancement le 20 janvier.

L’armée turque utilise le terme « neutralisé » en référence aux terroristes arrêtés morts ou vivants, ou ceux qui se sont rendus lors des opérations. Cependant, le terme est généralement utilisé pour les terroristes qui ont été tués dans les opérations.

L’opération Rameau d’Olivier a été lancée par la Turquie pour éliminer les terroristes du PKK / / YPG / KCK et de d’Afrin dans le nord-ouest de la Syrie.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières turques et dans la région, ainsi qu’à protéger le peuple syrien contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie en vertu du droit international, des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, de son droit de légitime aux termes de la charte de l’ et du respect de l’intégrité territoriale syrienne.

Les militaires ont également déclaré que « la plus grande importance » était accordée à de ne pas blesser les civils.

L’ – à la frontière des provinces de et de en Turquie – était largement attendue à la suite de l’opération Bouclier de l’Euphrate dans le nord de la Syrie, qui a libéré la frontière turque des terroristes de Daech entre le 24 août 2016 et mars 2017.

Afrin a été une cachette majeure pour les YPG / PKK depuis juillet 2012 lorsque le régime d’ en Syrie a quitté la ville au groupe terroriste sans se battre.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action