FLASH INFO :

Turquie : Les atouts et défis du tourisme turc en pleine croissance

ANALYSE - En pleine période estivale, les pays du monde mettent tous les moyens pour attirer plus de touristes, dont la Turquie. Ce pays a d’innombrables atouts qui fait de lui une destination de choix pour les touristes. Or il doit aussi relever des défis pour développer davantage son secteur du tourisme.

Par Öznur Küçüker Sirene


Avec sa part de 10% dans l’économie mondiale et 320 millions d’emplois, le secteur mondial du tourisme occupe une place importante.

Pour la Turquie aussi, le tourisme génère des revenus importants. Les revenus du tourisme de la Turquie, qui étaient de 10 milliards de dollars au début des années 2000, ont atteint 35 milliards de dollars en 2019 en augmentant de plus de 250%. Le nombre de touristes est passé de 20 millions à 51,7 millions. Dans le secteur du tourisme, dont la part dans le revenu national varie entre 3 et 4,6%, une moyenne de 700 à 850 dollars est dépensée par touriste. La moyenne, qui peut varier selon les pays d’origine, peut atteindre jusqu’à 2000 dollars chez ceux venant des pays comme le Japon, le Qatar et le Koweït, et elle peut descendre jusqu’à 650 dollars chez ceux venant des pays comme la Russie et l’Ukraine.

Ayant accueilli 51,7 millions de touristes en 2019 et réalisé 35 milliards de dollars de revenus, la Turquie est le sixième pays au monde, accueillant le plus grand nombre de touristes. Elle est aussi l’une des plus grandes économies touristiques de la région méditerranéenne.

L’épidémie de coronavirus : un frein à la croissance du secteur du tourisme

Or l’année 2020 a été marquée par l’épidémie de coronavirus qui a frappé de plein fouet le secteur du tourisme mondial, en Turquie tout comme dans le reste du monde. Malgré l’annulation des réservations d’hôtels et de vols, la mise en place rapide des mesures nationales contre l’épidémie a permis à la Turquie de survivre à une telle crise mondiale sans trop de dégâts.

Les deux années qui ont succédé à la pire année de la pandémie ont permis à la Turquie de compenser progressivement ses pertes dans le secteur du tourisme. Le nombre de touristes, tombé à 15 millions en 2020, est passé à 30 millions en 2021.

Selon les données révélées fin juillet 2022 par l’institut turc des Statistiques (TUİK), les revenus du tourisme de la Turquie ont augmenté de 190,2% au deuxième trimestre de l’année par rapport à la même période de l’année précédente et ont atteint 8 milliards 717 millions 103 mille dollars. Au cours de ladite période, 70,4% des visiteurs étrangers ont visité la Turquie principalement pour des « voyages, divertissements, activités sportives et culturelles ». Les « visites à des parents et amis » ont pris la deuxième place avec 14,8 % , et le « shopping » occupe la troisième place avec 6,7 % des visites en Turquie.

Impact de la guerre en Ukraine sur le tourisme turc

Si l’année 2020 a provoqué une crise dans le secteur du tourisme en raison de la pandémie, l’année 2022 aussi a été marquée par la guerre en Ukraine. Il est donc possible que le secteur du tourisme turc en soit affecté sachant que les touristes venant des deux pays occupent une place importante parmi les touristes visitant la Turquie. « La relance du tourisme en Turquie stoppée en plein vol par la guerre », écrit d’ailleurs France 24 dans son article du 6 mars.

C’est aussi un sujet qui a été abordé lors de la rencontre du président turc Recep Tayyip Erdoğan avec son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi le 5 août. « Ukraine : la Turquie veut relancer le tourisme russe, malgré le risque de sanctions », a titré TF1 son article à cet égard. Après cette rencontre où les deux leaders se sont engagés à renforcer la coopération économique entre leurs pays, « cinq banques turques devraient commencer à utiliser le système de paiement russe Mir, mis en place en 2014 en Russie pour contourner les sanctions après l’annexion de la Crimée », précise l’article, soulignant que « ce partenariat autour du système Mir, qui n’est adopté que dans une dizaine de pays proches de la Russie, vise clairement à rebooster le tourisme en Turquie, mis à mal par deux ans de Covid ». Or la presse occidentale dont Financial Times avertit la Turquie de l’éventualité de riposte si elle aidait la Russie à échapper aux sanctions occidentales.

Tourisme halal et tourisme médical

La Turquie n’attire pas les touristes du monde entier uniquement pour la beauté de ses paysages, sa gastronomie unique au monde, ses plages de sable fin, son climat, la richesse de sa culture et de son histoire. Elle développe aussi d’autres avantages et atouts qui font d’elle l’une des destinations les plus prisées du monde. Pour donner un exemple, la Turquie excelle dans le tourisme halal. Selon le classement des destinations les plus prisées des touristes de confession musulmane du monde entier, réalisé par la société singapourienne Crescentrating avec son Global Muslim Travel Index (GMTI), la Turquie se positionne en deuxième position après la Malaisie. Apparu à la fin des années 2000, ce secteur connaît un essor spectaculaire et attire aujourd’hui les touristes musulmans du monde entier.

>> Lire aussi: L’industrie Halal stimule l’économie turque

Un autre domaine dans lequel la Turquie s’est spécialisée ces dernières années est le tourisme médical. « Pourquoi la Turquie est devenue un haut lieu du tourisme esthétique mondial », intitule son article du 21 juillet The Middle East Eye, expliquant ce succès par le prix et la rapidité de traitement. Les visiteurs viennent majoritairement d’Europe, d’Afrique, de Russie et des pays du Golfe. Les principales motivations qui conduisent les visiteurs à choisir la Turquie sont le tourisme médical dentaire, capillaire et esthétique.

En conclusion, le tourisme turc est en plein essor malgré les obstacles sanitaires et géopolitiques. Il ne se limite pas au tourisme traditionnel mais se réinvente par le développement de nouveaux domaines. L’importance que la Turquie gagne sur la scène internationale est aussi un facteur qui contribue à sa meilleure communication dans le monde. La Turquie est dotée de tous les atouts nécessaires pour figurer dans un avenir proche parmi les trois principaux pays touristiques au monde.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX