FLASH INFO :

La Turquie et l’Algérie visent à renforcer leur partenariat commercial

INTERNATIONAL - La Turquie et l’Algérie cherchent à tisser des liens commerciaux plus étroits pour porter le volume des échanges bilatéraux à 5 milliards de dollars tout en acceptant de construire conjointement une usine pétrochimique dans la province turque d’Adana.


Prenant la parole au Forum des affaires Turquie- tenu à Alger, le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré le 26 janvier : « Nous avons décidé d’augmenter notre volume d’échanges bilatéraux à 5 milliards de dollars dès que possible. De plus, avec la déclaration commune que nous avons signée, nous avons créé un conseil de coopération de haut niveau entre nos deux pays ».

Erdogan s’est rendu en Algérie le 26 janvier dans le cadre de sa tournée de trois pays en Afrique qui couvre également le Sénégal et la Gambie.

« Nous considérons l’Algérie comme un pays ami et frère ainsi que l’un de nos partenaires stratégiques en Afrique du Nord. L’Algérie est l’une des portes d’entrée les plus importantes de la Turquie vers le Maghreb et l’Afrique », a déclaré Erdoğan.

Soulignant la nécessité d’un accord de libre-échange entre la Turquie et l’Algérie, Erdoğan a déclaré : « Je pense qu’il serait heureux d’entamer des négociations pour un accord de libre-échange afin d’approfondir davantage nos relations économiques ».

Rappelant les progrès de la Turquie dans l’ de la défense, Erdoğan a également exprimé le souhait de la Turquie de poursuivre sa coopération avec l’Algérie dans l’ de la défense.

Il a rencontré son homologue algérien Abdelmadjid dans la capitale algérienne pour discuter d’une éventuelle coopération dans les domaines de l’, du commerce, de la défense et du .

De son côté, Tebboune a déclaré : « La Turquie est aujourd’hui l’une des grandes puissances économiques hors (…) qui a bâti son économie sur les PME ».

Les dernières données de l’Institut des (TURKSTAT) ont montré que la Turquie avait exporté des marchandises d’un montant de 1,74 milliard de dollars vers l’Algérie tandis que les importations du pays avec ses partenaires commerciaux s’élevaient à environ 656 millions de dollars en janvier-novembre 2019.

En 2018, le volume des échanges bilatéraux s’élevait à 3,2 milliards de dollars.

Usine pétrochimique

La Turquie et l’Algérie établiront conjointement une usine pétrochimique à Adana sur la côte méditerranéenne, a déclaré le ministre algérien de l’Énergie, Mohammed Arkab, à l’agence nationale Anadolu.

La société turque Rönesans Holding et la société énergétique algérienne Sonatrach participeront au projet, a déclaré Arkab en marge du forum des affaires Turquie-Algérie.

L’installation pétrochimique coûterait environ 1,4 milliard de dollars, selon le ministre algérien, qui a également déclaré que les participations de Rönesans Holding à Sonatrach dans le projet seront respectivement de 66% et 34%.

La construction de l’usine sera achevée dans deux ans et l’installation devrait devenir opérationnelle en juillet 2022, a déclaré Arkab.

Sonatarch fournira à l’usine prévue 450 tonnes de propane qui seront utilisées pour produire du polypropylène, a-t-il ajouté.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action