FLASH INFO :

La Turquie inaugure officiellement le plus grand hôpital d’Europe à Ankara

TURQUIE / SANTÉ - Soucieuse de renforcer son statut de centre de santé mondial, la Turquie a inauguré jeudi à Ankara le plus grand hôpital d’Europe, doté de 3 704 lits.


La Turquie a fait des pas de géant pour devenir le centre de le plus connu au monde avec ses nouveaux hôpitaux urbains modernes. Le plus grand d’ a été inauguré jeudi par le président Recep Tayyip Erdoğan dans le district de Bilkent à . Décrivant les hôpitaux urbains e comme son « projet de rêve », Erdoğan a noté qu’avec les hôpitaux urbains, les patients n’auront plus aucune difficulté à accéder aux soins de santé.

« Nous sommes les héritiers d’une civilisation qui considère la santé comme le plus grand bonheur. Dans cette perspective, l’une des premières choses que nous avons réalisées au pouvoir a été de changer le système de santé dans sa globalité », a déclaré Erdoğan lors de la cérémonie d’.

Évoquant les difficultés rencontrées avant les mesures prises dans le domaine de la santé, Erdoğan a déclaré que les hôpitaux étaient auparavant dans de très mauvaises conditions. « Nos citoyens ont eu tellement de difficultés à joindre les médecins que leurs maladies se sont détériorées », a-t-il déclaré.

L’hôpital municipal d’Ankara a une capacité de 3 704 lits et sera en mesure de fournir des soins de santé à tous les niveaux de patients en soins intensifs avec 674 lits de soins intensifs. L’hôpital dispose également de 131 salles d’opération entièrement équipées. L’hôpital devrait fournir des soins de santé à 30 000 patients par jour.

« Les hôpitaux urbains étaient un rêve que je considère comme le sommet de notre système de santé », a déclaré Erdoğan.

Le ministre de la Santé, Fahrettin Koca, a déclaré que le complexe de santé, qui est le plus grand d’Europe et le troisième plus grand du monde, est composé d’hôpitaux spécialisés dans des domaines particuliers : hôpitaux pour maladies cardiovasculaires, neurosciences et orthopédie, santé et maladies des enfants, gynécologie et obstétrique, oncologie, physiothérapie et réadaptation.

Il a souligné que l’objectif principal des hôpitaux urbains est de résoudre tous les problèmes de santé d’un patient dans un centre. « Nous sommes résolus à transformer les hôpitaux urbains en marques renommées dans le monde », a déclaré le ministre, soulignant que la Turquie avait un grand potentiel en matière de de santé.

Des ambassadeurs et des représentants de missions étrangères de 45 pays ont assisté à la cérémonie d’inauguration aux côtés de hauts responsables du Koweït et de Bahreïn.

L’hôpital municipal d’Ankara, dans le district de Bilkent, est le neuvième hôpital urbain ouvert en Turquie. Entre 2017 et 2018, huit hôpitaux urbains ont été ouverts dans les villes de Mersin, Yozgat, Isparta, Adana, , Elazığ, Eskişehir et Manisa, et d’autres sont prévus. Quand ils seront tous construits, ils auront une capacité de 44 409 lits. La construction de 9 autres hôpitaux urbains est en cours à travers le pays.

Soulignant que la région où l’hôpital municipal d’Ankara est construit abrite des universités turques réputées, notamment l’ Bilkent, l’ technique du et l’ Hacettepe, Koca a déclaré : « Cette région de l’ et de la science est devenue une région sanitaire. Ce dont nous avons besoin est la rencontre de l’, de la science et de la recherche avec les services de santé. »

« Notre objectif est de transformer cette région en une vallée de technologies de la santé », a déclaré le ministre.

Soulignant que l’ouverture des portes des hôpitaux municipaux aux universités offrirait de nouvelles opportunités aux universités, M. Koca a ajouté que cette étape permettrait également de mobiliser des ressources humaines qualifiées.

Lors de la cérémonie d’inauguration, İbrahim Çeçen, contractant de l’hôpital chez IC Holding, a remercié Erdoğan et le ministre de la Santé, pour leur soutien indéfectible au cours du processus.

La Turquie a pris des mesures pour moderniser son système de santé en ruine ces dernières années. Les hôpitaux gérés par le ministère de la Santé et le Fonds de sécurité sociale (SGK), anciennement connu sous le nom de Fonds d’assurance sociale, ont été fusionnés pour éviter la surpopulation dans ce dernier.

Le gouvernement a également réduit les formalités administratives dans le traitement des patients bénéficiant de la sécurité sociale dans les hôpitaux universitaires gérés par des universités.

Que pensez-vous de cet article ?

141



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action