FLASH INFO :

Turquie : Inauguration de KALE, le nouveau bâtiment imposant des Services de renseignement turcs

TURQUIE / DÉFENSE - L’Organisation nationale du renseignement (MIT) a ouvert son nouveau siège à Ankara, un complexe de haute sécurité surnommé « Kale » (la forteresse) alors que le pays mène une politique de renseignement plus active.


Un nouveau siège plus important de l’Organisation nationale du renseignement turc (MİT) a été inauguré lundi à , la capitale. Le président Recep Tayyip Erdoğan et les ministres ont ouvert le siège surnommé «  » (la forteresse).

Le complexe massif, construit dans un espace de 5000 acres dans le quartier de Bağlıca du quartier Etimesgut de la ville, est entouré de murs en béton de trois mètres de haut, de barbelés et équipé d’un système de sécurité secret contre les accès non autorisés, les infiltrations et les écoutes téléphoniques.

L’organisation a déménagé au moins trois fois depuis sa fondation en 1965. Son dernier siège social était situé dans le quartier Yenimahalle de la capitale. Ce bâtiment a été la cible des tirs des putschistes lors de la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016 par le groupe terroriste guléniste ().

Erdoğan vante le rôle clé du MIT sur la scène internationale

S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration, Erdoğan a déclaré que le renseignement était indispensable à la fois en temps de guerre et en temps de paix pour l’existence d’un pays.

« À une époque critique pour notre pays et le monde, nous avons plus que jamais besoin du soutien de notre Organisation nationale du renseignement. Nous sommes fiers des réalisations de nos héros sans nom qui travaillent avec dévouement jour et nuit dans le monde entier », a-t-il déclaré.

Erdoğan a souligné que le monde « se remodelait » et « dans ce processus douloureux, les menaces auxquelles nous sommes confrontés changent et augmentent. Sans aucun doute, le est la menace la plus importante. « Des groupes terroristes comme le PKK, YPG, FETÖ et Daech ont apparemment déclaré une guerre contre notre pays. Une autre menace est les conflits internes dans les pays de notre région et les crises que ces conflits provoquent », a-t-il souligné.

Citant la Syrie, Erdoğan a déclaré que tout développement concernant ce voisin de la , du terrorisme à la migration et aux conséquences politiques du conflit syrien, intéresse directement la .

« De même, chaque incident en Irak a des conséquences directes et indirectes pour la Turquie. Les alliances régionales en et les conséquences de la lutte de pouvoir là-bas sont vitales pour notre avenir. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à cette situation compliquée et variable résultant de la rivalité des puissances régionales et mondiales. Nous devons développer notre propre plan et le mettre en œuvre », a déclaré Erdoğan.

Le président a noté que les Services de Renseignement turcs faisaient partie des organisations de renseignement les plus puissantes au monde.

« Notre organisation, qui est allée au-delà de la simple collecte et de la communication d’informations, a fait de la Turquie un pays qui utilise les informations [fournies par MİT] pour la diplomatie. Grâce au travail fructueux de l’organisation du renseignement, nous avons la capacité d’agir pour notre propre intérêt, sans avoir besoin de la permission ou de l’aide de tout autre pays, où que ce soit dans le monde », a-t-il dit.

Parmi les réalisations de MİT, Erdoğan a énuméré l’assistance de l’organisation dans les opérations de lutte contre le terrorisme dans le nord de l’Irak.

« Leurs opérations contre des cadres supérieurs du PKK dans le nord de l’Irak ont ​​détruit ce qu’ils pensaient être les endroits les plus sûrs où ils pouvaient se cacher », a-t-il dit. « Les renseignements fournis par MİT ont été utilisés lors d’opérations par des drones sans pilote pour infliger des pertes au PKK. Il s’agit d’un indicateur important du niveau que nous avons atteint en combinant technologie et renseignement. »

MİT a également joué un rôle important à la suite du meurtre brutal de , un journaliste saoudien qui a été tué au Consulat saoudien à Istanbul en 2018. Les conversations au Consulat enregistrées avant et pendant le meurtre du journaliste dissident ont été obtenues par MİT et ont été partagés avec les enquêteurs travaillant sur l’incident. Les enregistrements ont révélé le rôle d’une équipe qui est arrivée d’Arabie saoudite pour tuer Khashoggi.

« Le rôle du renseignement national dans la résolution du était exceptionnel et a rendu notre pays fier au niveau international », a déclaré Erdoğan.

Erdoğan a également reconnu que le MİT « remplissait pleinement ses fonctions en Libye », après que les médias ont affirmé que la Turquie avait envoyé des officiers du renseignement dans ce pays d’Afrique du Nord après que le Parlement turc a autorisé la semaine dernière le déploiement de troupes pour aider le gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

Histoire du MİT

L’histoire du MİT remonte jusqu’à Teşkilat-ı Mahsusa ou Organisation spéciale, une idée originale d’Enver Pacha, qui a été créée en 1913, un an avant la Première Guerre mondiale. Bien qu’il ait été dissous après la guerre, Teşkilat-ı Mahsusa est loué pour son travail militaire et paramilitaire pendant la guerre. Quelques autres petites organisations de renseignement ont été fondées après la guerre et dans les premières années de la République de Turquie dans les années 1920.

Cependant, le premier véritable prédécesseur du MİT fut le Service de Sécurité Nationale (MAH), fondé par le maréchal Fevzi Çakmak en 1926. Le MAH était actif jusqu’en 1965 avant d’être remplacé par le MİT. Son actuel chef, Hakan Fidan, est un ancien sous-officier qui a servi à l’étranger au Commandement du renseignement et des opérations du Corps de réaction rapide de l’OTAN en Allemagne, avant de passer à une carrière civile.

Un universitaire qui a enseigné les relations internationales à Hacettepe et à l’ de Bilkent, Fidan a rejoint le MİT en tant que sous-secrétaire adjoint en 2009. À l’âge de 42 , il était le plus jeune sous-secrétaire lorsqu’il a été nommé sous-secrétaire en 2010. Il est devenu le président de l’organisation après une règlement publié en 2018.

Que pensez-vous de cet article ?

5



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action