FLASH INFO :

La Turquie exhorte la Russie à respecter l’accord de Sotchi

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - La Turquie a exhorté toutes les parties du conflit à Idlib à tenir leurs promesses et à œuvrer pour la stabilité en Syrie, alors qu’elle s’efforce d’honorer l’accord de Sotchi avec la Russie, a déclaré samedi le directeur de la communication présidentielle.


« Le président Erdoğan a exprimé ses inquiétudes concernant au président dans un appel téléphonique. Le soutien de la au régime d’ aggrave la situation humanitaire, déjà terrible », a déclaré Fahrettin Altun, ajoutant que la était confrontée à un million de le long de sa frontière avec la Syrie, ce qui augmentait les risques pour la sécurité du pays.

Se référant à l’accord de Sotchi conclu en septembre 2018 entre la Turquie et la Russie concernant une zone de sécurité dans le nord-ouest de la Syrie, il a exhorté toutes les parties à tenir parole. « Nous avons conclu un accord avec la Russie à Sotchi et nous essayons d’honorer cet accord. Nous ne reculerons devant rien pour protéger nos propres forces contre toute menace. Personne ne devrait tester notre détermination », a-t-il déclaré.

Il a souligné que la Turquie n’avait plus de patience concernant les « actions horribles » du régime d’Assad, qui ont causé la mort de personnes innocentes et déstabilisé la région.

« Nous comptons sur la coopération russe. Nous chercherons à garantir notre sécurité nationale », a-t-il déclaré.

Il a également appelé la Russie à ne pas autoriser le régime à faire des groupes terroristes une excuse pour le nettoyage ethnique.

A propos des récentes attaques contre les troupes turques, il a déclaré : « Les forces de ce régime lâche continuent d’attaquer nos braves soldats qui tentent de parvenir à un et d’assurer la sécurité du peuple syrien. Ceux qui soutiennent ce régime meurtrier, qui commet des crimes contre son propre peuple, doivent réfléchir à nouveau. Nous ne serons pas dissuadés ».

La Syrie est plongée dans une guerre civile depuis le début de 2011, lorsque le régime d’Assad réprima les manifestations pro-démocratiques. Depuis, des centaines de milliers de personnes ont été tuées et plus de 10 millions d’autres déplacées, selon les chiffres de l’.

L’accord de Sotchi de septembre 2018 a interdit les actes d’agression à Idlib. Cependant, le et ses alliés ont toujours violé les termes du cessez-le-feu de 2018, ainsi que du nouveau qui a commencé le 12 janvier, en lançant de fréquentes attaques à l’intérieur de la zone de sécurité dans la province du nord-ouest.

Depuis, plus de 1.800 civils ont été tués dans les attaques du régime et des forces russes.

La zone de désescalade abrite actuellement 4 millions de civils, dont des centaines de milliers de personnes qui ont été déplacées, souvent à plusieurs reprises, ces dernières années par la violence du régime.

Un million de réfugiés Idlib se sont déplacés vers la frontière turque ces derniers mois, fuyant les attaques du régime d’Assad et de ses alliés, provoquant une situation humanitaire dramatique cet hiver.

La Turquie a exigé l’arrêt immédiat des attaques contre Idlib et le respect du cessez-le-feu, avertissant que si les attaques ne s’arrêtaient pas, la Turquie interviendrait.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action