FLASH INFO :

La Turquie envisage un déconfinement progressif à partir de juin

DOSSIER / CORONAVIRUS - Le gouvernement turc établit une feuille de route substantielle pour un retour progressif à la normale et pour faciliter les mesures prises visant à freiner la propagation du nouveau coronavirus, avec des préparatifs pour un déconfinement d’ici juin dans une approche à long terme et étape par étape.


La Turquie commençant à observer une baisse du nombre de nouveaux cas de contaminations, comme l’a déclaré le ministre de la Santé Fahrettin Koca, un travail intergouvernemental sous la direction du vice-président Fuat Oktay est en cours pour planifier les phases du dans le pays conformément aux recommandations du Conseil scientifique.

« Certains avis ont été reçus du Conseil scientifique sur les mesures que le retour à la normale va concrétiser. Ces opinions seront discutées dans les institutions concernées avant d’être annoncées », a déclaré Koca aux journalistes le 29 avril. Il a souligné que le programme de déconfinement sera rendu public conformément à l’évolution de la .

La Turquie a commencé à imposer des mesures après avoir repéré son premier cas COVID-19 le 11 mars, qui a été suivi avec plus de restrictions, y compris des couvre-feux le week-end, un couvre-feu pour les personnes âgées et les jeunes, l’interdiction des voyages interurbains, etc.

Les mosquées, les écoles, les centres commerciaux, les restaurants, les cafés et les salons de coiffure sont fermés, avec des appels constants pour que les gens respectent les règles de distanciation sociale.

Les impacts des mesures seront observés en mai

Selon des sources, le processus de retour à la normale reposera sur quatre phases et certaines parties devraient être annoncées par le président lors de la prochaine réunion du cabinet. La première phase du mois de mai sera une sorte de période préparatoire pour observer les impacts des mesures sur le rythme de propagation de l’.

Le couvre-feu du week-end se poursuivra en mai, comme Erdoğan l’a dit plus tôt, avec des plans pour inclure la fête nationale du 19 mai à un couvre-feu de quatre jours à partir du 16 mai ainsi que l’Aïd al-Fitr entre le 23 mai et le 27 mai, qui suit le mois sacré de Ramadan.

Les centres commerciaux rouvriraient à la mi-mai à condition que les principes de la distanciation sociale soient pleinement mis en œuvre par tous les magasins et que les aires de jeux et les aires de restent fermées.

Permettre aux personnes âgées de sortir de leurs maisons pendant quelques heures pendant les couvre-feux du week-end est également une question en discussion au Conseil scientifique, a déclaré Koca, bien qu’il n’y ait toujours pas d’accord à ce sujet.

Déconfinement progressif d’ici juin

Le gouvernement prévoit de lancer la deuxième phase du plan d’ici la fin de l’Aïd al-Fitr et dans les premiers jours de juin jusqu’en septembre. devrait commencer ses opérations avec des vols étrangers limités d’ici le 28 mai et l’interdiction de voyager interurbain serait levée dans certaines provinces afin de stimuler le tourisme intérieur, qui jouera un rôle important dans la relance de l’ turque en l’absence de touristes étrangers. Les hôtels et centres de villégiature commenceraient à fonctionner sous certaines conditions et réglementations fixées par le ministère du Tourisme.

Le déconfinement ne suivra pas le même rythme dans toutes les régions du pays, a déclaré Koca.

« Les mesures peuvent être supprimées plus rapidement dans les villes avec moins de cas dans la période à venir. Il s’agit d’une approche qui peut être suivie en fonction de l’évolution des cas et des suggestions du Conseil scientifique », a-t-il ajouté.

Quelque 60% des quelque 120 000 cas de COVID-19 ont été détectés à Istanbul, la plus grande métropole de Turquie avec 20 millions d’habitants, tandis que certaines villes ne comptent que quelques cas.

Toutes les étapes du déconfinement seront calculées en fonction de l’évolution de la propagation du dans le but d’éviter une deuxième vague de pandémie. Les activités sportives pourraient également reprendre sans spectateurs si le Conseil scientifique le recommande.

Le port du masque, le respect des règles de distanciation sociale et d’hygiène deviendront la nouvelle norme au cours de la deuxième phase.

De septembre à fin 2020

La troisième phase commencera à la fin de l’été le 31 août. D’autres mesures devraient être levées tandis que les écoles et les universités rouvriraient au cours de cette période. Les bureaux du gouvernement reprendront leur routine habituelle et une interdiction de voyager à l’intérieur du pays pourrait être levée en cas de ralentissement de la propagation du virus.

La quatrième phase débutera en janvier 2021 et durera jusqu’à ce qu’un contre le COVID-19 soit développé.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action