FLASH INFO :

Turquie : Diffusion de la toute première chaîne de télévision turco-arménienne

TURQUIE / DROIT DES MINORITÉS - La toute première chaîne de télévision turco-arménienne a commencé à émettre en Turquie après deux ans de travaux et d’efforts.


La toute première chaîne de télévision turco-arménienne a commencé à émettre en après deux ans de travaux et d’efforts.

Luys TV, qui signifie lumière en arménien, a été créée par le journaliste Aram Kuran et a commencé actuellement à être diffusée avec une équipe de 21 employés.

Kuran, rédacteur en chef de la nouvelle chaîne, a déclaré à l’agence Anadolu qu’ils avaient passé beaucoup de temps au processus d’établissement de la chaîne, mais qu’ils avaient reçu un soutien considérable, en particulier de la part du président turc Recep Tayyip Erdoğan.

L’un des premiers invités de marque de la chaîne était l’ancien président du Parlement, le Premier ministre et ministre des , , qui est apparu sur la chaîne le 3 mars pour une émission télévisée précédant les élections locales du 31 mars, dans laquelle il s’est présenté pour la mairie d’, en tant que candidat de l’Alliance populaire formée par le parti au pouvoir Justice et développement (AK) et le Parti du mouvement nationaliste ().

La chaîne a initialement commencé à diffuser le 6 janvier 2019 en publiant des rituels de Noël en ligne. Elle diffuse actuellement des informations hebdomadaires en arménien occidental pour la première fois en Turquie tous les vendredis soir à 20h00, ainsi que des retransmissions en direct deux fois par semaine.

« Dès que nous avons commencé à émettre, nous avons reçu un retour étonnant du public. Cela a doublé notre enthousiasme », a déclaré Kuran, ajoutant qu’après avoir examiné les audiences, ils avaient constaté la nécessité d’un tel canal.

« Je remercie mon équipe et mon pays. J’aimerais tout particulièrement remercier les citoyens qui nous regardent depuis l’étranger, qui sont très heureux de cette initiative ! » a déclaré Kuran.

Les programmes de la chaîne incluent des émissions dans lesquels les invités discutent des principaux problèmes de la communauté arménienne, des programmes culturels et des émissions destinées aux enfants, s’exprimant à 70%  en arménien et à 30% en turc.

Kuran a indiqué qu’il préparait une diffusion des informations fournies par les chaînes et agences nationales telles que l’Agence Anadolu en les traduisant en arménien, ajoutant qu’il prévoyait une diffusion quotidienne très prochainement.

Il a également remercié le radiodiffuseur public turc TRT pour son soutien, ce dernier fournissant à la chaîne des documentaires sur les minorités provenant de ses propres archives.

Issu d’une investie dans le domaine de l’édition, Kuran a lui-même travaillé comme journaliste photo et chroniqueur avant de lancer le journal papier Luys.

Outre Luys, Istanbul abrite d’autres journaux de la minorité arménienne, tels que Jamanak, datant de 110 ans, les magazines bilingues Agos, Marmara et Paros, ainsi qu’une maison d’édition appelée Aras, qui publie principalement de la littérature et des travaux sur la arménienne.

Que pensez-vous de cet article ?

22



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action