FLASH INFO :

La Turquie dénonce la Grèce pour avoir “armé illégalement” 16 îles en mer Égée

TURQUIE / GRÈCE - La Grèce, en armant 16 des 23 îles avec un statut non militaire, en violation des accords en mer Égée, devrait agir conformément au droit international, a déclaré le ministre turc de la Défense.


S’exprimant lors de sa visite au producteur de missiles turc Roketsan le 23 janvier, Hulusi Akar a déclaré : “Nous attendons de la Grèce qu’elle agisse conformément au droit international, aux accords et aux relations de bon voisinage”.

Outre la lutte contre le terrorisme, les activités de la Turquie se poursuivent en mer Égée, en Méditerranée orientale, au large de Chypre et en Libye, a déclaré Akar, ajoutant qu’elles sont menées conformément au droit international et à l’intégrité territoriale des pays.

La Turquie, en tant que nation garante de Chypre, mène actuellement des activités d’exploration d’hydrocarbures en Méditerranée orientale avec deux navires de forage.

Ankara a toujours contesté le forage unilatéral de l’administration chypriote grecque dans la Méditerranée orientale, affirmant que la Chypre turque a également des droits sur les ressources de la région.

En 1974, suite à un coup d’État visant à l’annexion de Chypre par la Grèce, Ankara a dû intervenir en tant que puissance garante. En 1983, la Chypre turque a été fondée.

Les décennies qui ont suivi ont vu plusieurs tentatives de règlement du différend chypriote, toutes aboutissant à un échec. La dernière, tenue avec la participation des pays garants – la Turquie, la Grèce et le Royaume-Uni – a pris fin sans aucun progrès en 2017 en Suisse.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX