FLASH INFO :

« La Turquie : démocratie ou dictature ? » : Tel est le sujet d’un devoir dans un lycée public français !

OPINION - Les manipulations sur la Turquie sont courantes dans les médias français. Mais cette atmosphère d’hostilité envers la Turquie devient d’autant plus inquiétante quand on l’observe même dans les écoles publiques françaises.

Par Öznur Küçüker Sirene


Dans un pays laïque où il existe régulièrement des débats sur le port du voile pour les mères en sortie scolaire, le menu sans porc à la cantine et tout cela, dans un souci de neutralité devant parents et enfants, peu se demandent pour autant si le système d’enseignement garantit une impartialité intellectuelle.

Nous savons désormais tous qu’il y a des sujets qui fâchent en : lorsqu’il est question de l’ ou de la , les médias français s’en donnent à cœur joie pour orienter et manipuler leurs lecteurs avec souvent des informations biaisées et mensongères.

Or si le même formatage commence dès l’école, il faut se poser de sérieuses questions sur la fiabilité du système éducatif français. L’école française est-elle également devenue un lieu de lavage de jeunes cerveaux ?

Aujourd’hui les parents d’origine franco-turque n’ont pas la conscience tranquille lorsqu’ils envoient leurs enfants à l’école. Nombre d’élèves franco-turcs se sont déjà plaints du manque d’impartialité de leurs professeurs dans les interrogations orales ou écrites lorsqu’on leur adresse des questions sur la Turquie. Les élèves ont souvent peur de défendre leur pays d’origine ou d’affirmer qu’ils soutiennent la du président Erdoğan de peur d’être discriminés et d’avoir de mauvaises notes. Malheureusement faute de preuves écrites, les élèves ont du mal à dénoncer ce genre de cas de harcèlement intellectuel.

Dans un tel contexte hostile à la Turquie, c’est avec étonnement et tristesse qu’une élève d’origine turque a reçu le sujet de son devoir pour son cours « Comprendre un régime politique : la » au public Pierre Brossolette à Villeurbanne. Le sujet du devoir à rendre pour le 16 septembre est « La Turquie : démocratie ou ». 

Quel est donc l’objectif d’un tel devoir pour des élèves en 1ère générale ? Leur laver le cerveau, les faire détester de la Turquie, leur faire avancer des arguments qu’on leur dicte dans les médias pour un pays où ils n’ont probablement jamais le pied ?

Les écoles françaises sont-elles toujours des lieux où les élèves se sociabilisent et acquièrent de riches savoirs et expériences ou des lieux de formatage et de manipulation ?

Non seulement ce genre de devoirs orientés font douter de la qualité de l’actuel système éducatif français mais aussi ils prouvent le malaise que peuvent vivre des enfants d’origine turque devant ce genre de situations. Nul ne doute que voir son pays se faire humilier de cette manière dans une école publique peut être très embarrassant pour un jeune de cet âge.

Nous espérons donc que notre article fera réagir les autorités publiques pour réévaluer le contenu de ce qu’on apprend aux enfants à l’école !

Que pensez-vous de cet article ?

26632



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action