FLASH INFO :

La Turquie « déçue » par les remarques de l’UE sur les élections municipales

TURQUIE / UE - La Turquie a été « déçue » par les propos du premier vice-président de la Commission européenne sur les élections locales, a déclaré le 7 avril le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du pays.


a déclaré dans un communiqué : « Les Turcs se sont rendus aux urnes le 31 mars avec un taux de participation que l’on voit rarement dans les pays européens et ils ont une nouvelle fois montré leur engagement en faveur de la démocratie ».

« Néanmoins, l’appel des autorités de l’ à reconnaître les résultats, bien que les résultats officiels n’aient pas encore été annoncés dans certains endroits, est une erreur regrettable », a-t-il ajouté.

Les remarques d’Aksoy interviennent après que Frans Timmermans a déclaré que le président turc et le parti au pouvoir de la Justice et du Développement (AKP) au pouvoir, ne respectaient pas les résultats des élections.

Lors des élections locales, des millions d’électeurs turcs ont voté lors des élections locales le 31 mars pour choisir les maires, les membres du conseil municipal, les mukhtars (responsables des quartiers) et les membres des conseils des aînés de la pour les cinq prochaines années.

Selon des résultats non officiels, le principal candidat de l’opposition, le Parti républicain du peuple (), Ekrem İmamoglu, devancerait son adversaire à Istanbul avec 48,79% des voix, tandis que Binali Yildirim de l’AKP le suivrait avec 48,51% des voix.

Cependant, l’AKP a déclaré qu’un recomptage pourrait changer les résultats. En réponse à une contestation légale du parti, le Haut Conseil électoral () a décidé de réexaminer certains votes dans plusieurs districts d’Istanbul.

Aksoy a déclaré qu’il était de principe d’attendre les résultats des objections qui avaient été soulevées devant la plus haute instance électorale.

Il a ajouté que les déclarations « arbitraires et précipitées » des autorités de l’ sans respecter la procédure judiciaire constituaient un « grand malheur ».

« Nous invitons les autorités de l’UE à ne pas sacrifier les valeurs démocratiques et juridiques représentées par l’Union européenne en raison de leur enthousiasme et de leurs préférences », a déclaré le porte-parole.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action