FLASH INFO :

Turquie : Découverte et restauration d’une mosquée datant de 700 ans à Antalya

HISTOIRE - Une mosquée datant de 700 ans a été restaurée dans la province d’Antalya, dans le sud de la Turquie, après que des fouilles aient mis au jour les fragments de la structure datant de l’époque des Beyliks anatoliens dans la région.


Une datant de 700 ans a été restaurée dans la province d’, dans le sud de la , après que des fouilles aient mis au jour les fragments de la structure datant de l’époque des Beyliks anatoliens dans la région.

Les travaux d’excavation et de de la mosquée Alaaddin, construite au XIVe siècle sur l’ordre de Alaaddin Bey du Beylik de Karamanoğlu, dans le district de Korkuteli, ont été lancés il y a 15 ans, après l’ qui avait ravagé la mosquée au début du siècle dernier. Le minaret de la mosquée avait été construit sur ordre du grand vizir du sultan Ahmed Ier, Murad Pacha.

Les fouilles effectuées dans la région ont révélé des parties enterrées de la mosquée. La mosquée, qui présente des reliefs et des ornements remarquables, ainsi que la porte de la couronne, ont été réparés dans le cadre du projet initié par la Direction régionale des fondations d’Antalya.

Le président de la direction, Hüseyin Coşar, a déclaré à l’agence Anadolu que la mosquée avait été complètement restaurée, conformément à sa conception d’origine, soulignant que le projet avait pris beaucoup de temps en raison du travail délicat nécessaire pour fouiller les parties de la mosquée.

Les Karamanides ont dirigé une partie des provinces du sud de la Turquie, telles que Karaman, Konya, Isparta, Antalya et  Mersin, en les 13ème et 16ème siècles, période connue sous le nom d’époque des Beyliks d’, qui a débuté lorsque les Mongols ont vaincu les Seldjoukides d’Anatolie (Sultanat de Rum) et envahi l’Anatolie en 1243, conduisant à l’émergence de petites principautés dirigées par un bey turc. Les Karamanides furent alors les principaux Beyliks jusqu’à ce que les Ottomans devinrent une puissance importante dans le nord-ouest et élargissent leurs territoires contre l’empire byzantin. La lutte entre les deux se poursuivit pendant deux siècles. Le Beyliks était également connu pour sa consistant à utiliser le turc comme langue officielle à une époque où le persan et l’arabe prévalaient dans les gouvernements, l’ et la religion.

Par la suite, les Ottomans conquirent, héritèrent ou unirent leurs forces avec la plupart des Beyliks, jusqu’à ce qu’ils soient vaincus par Tamerlan en 1402. Les Beyliks furent partiellement rétablis après la défaite, mais ont été rapidement repris par les Ottomans, les Karamanides ayant été totalement maîtrisés sous le règne du Sultan Mehmet II, au début des années 1480, après une longue lutte. Les derniers Beyliks, servant de tampon entre les Ottomans et les Mamelouks d’Égypte, furent conquis par le sultan Selim I pendant sa campagne en Égypte.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action