FLASH INFO :

La Turquie condamne des rassemblements pro-PKK en Autriche

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - La Turquie a condamné l’Autriche pour l’autorisation des rassemblements des sympathisants du PKK ainsi que pour une intervention policière contre des citoyens turcs dans la capitale Vienne.


La semaine dernière, des manifestations pro- ont eu lieu à Vienne, suivies de protestations des ressortissants turcs résidant dans le pays.

Une bagarre a éclaté après que les deux parties ont échangé des mots dans une zone de Vienne où résident des Turcs et d’autres ressortissants étrangers.

Selon des informations parues dans les médias autrichiens, les forces de sont intervenues après la bagarre, qui a duré environ deux heures.

L’incident a mis en colère . Le PKK est classé comme organisation terroriste par la , les et l’Union européenne. 

« Les rassemblements organisés par l’organisation terroriste PKK et ses partisans à Vienne ces derniers jours ont été une nouvelle manifestation d’insincérité dans la  », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié le 29 juin.

Le ministère a déclaré qu’autoriser le PKK à faire de la propagande à travers les rassemblements et son ciblage de la Turquie est « complètement inacceptable ».

« Compte tenu de ces événements, on peut mieux comprendre l’importance des réalisations concrètes de la Turquie dans sa lutte résolue contre le terrorisme, à l’intérieur de ses frontières et au-delà », indique le communiqué du ministère.

Il a également déclaré qu’Ankara condamne les interventions brutales des forces de sécurité autrichiennes qui ont fait des blessés chez des jeunes d’origine turque et des dégâts sur certains lieux de travail appartenant à la communauté turque lors des manifestations.

La déclaration a également exhorté l’ à « combattre correctement » le PKK et à ne pas instrumentaliser cette question « pour sa populiste ».

Le ministère a indiqué que l’ambassadeur d’Autriche à Ankara sera convoqué dans le but de « partager les inquiétudes concernant le fait que les groupes liés au PKK ont été autorisés à organiser des rassemblements quatre jours de suite ».

Le PKK est responsable de la mort de près de 40000 personnes, dont de nombreuses femmes, enfants et nourrissons.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action