FLASH INFO :

La Turquie commence le déploiement des troupes en Libye

TURQUIE / LIBYE - La Turquie commence à envoyer des troupes en Libye pour soutenir le gouvernement d’union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, a déclaré jeudi le président turc Recep Tayyip Erdoğan, quelques jours avant un sommet à Berlin qui abordera le conflit libyen.


S’exprimant à Ankara, Erdoğan a déclaré que la Turquie continuera à utiliser tous les moyens diplomatiques et militaires pour assurer la stabilité dans son sud, y compris en Libye.

Erdoğan doit rencontrer dimanche les dirigeants de l’Allemagne, de la Russie, de la Grande-Bretagne et de l’Italie pour discuter du conflit.

Il a également déclaré que la Turquie commencerait à accorder des licences d’exploration et de forage dans la Méditerranée orientale en 2020, conformément à un accord maritime conclu avec le GNA.

Il a déclaré que le navire turc Oruç Reis entamerait des activités sismiques dans la région.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré jeudi que la conférence de Berlin était “la meilleure chance depuis longtemps” pour des pourparlers de paix en Libye.

Maas devait rencontrer le commandant de l’Armée nationale libyenne (ANL) Khalifa Haftar dans la ville orientale de Benghazi quelques jours après sa rencontre avec Sarraj.

“J’espère que les parties profiteront de cette occasion pour ramener l’avenir de la Libye entre les mains des Libyens”, a déclaré Maas à Berlin avant de monter dans son avion.

“Pour cela, nous avons besoin d’être prêts pour un véritable cessez-le-feu et la participation des deux parties belligérantes au format de dialogue proposé par les Nations Unies.”

Haftar et Sarraj étaient à Moscou au début de la semaine pour des discussions visant à finaliser un cessez-le-feu orchestré par la Russie et la Turquie.

Mais Haftar est parti sans signer la trêve permanente, suscitant des craintes au sujet du cessez-le-feu fragile.

Mercredi, dans son rapport au Conseil de sécurité de l’ONU, le chef de l’ONU, Antonio Guterres, a exhorté toutes les parties belligérantes à cesser les combats et à “s’engager de manière constructive à cette fin, y compris dans le cadre du processus de Berlin”.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX