FLASH INFO :

La Turquie célèbre la Fête de la Victoire avec la promesse d’Erdoğan de résister contre les « menaces croissantes »

CÉLÉBRATIONS - La Turquie a célébré la Fête de la Victoire (« Zafer Bayramı » en turc) avec les célébrations du 96e anniversaire de la guerre d’indépendance. Les responsables politiques ont souligné l’importance de la journée et leur détermination à protéger l’indépendance de la Turquie.


« Les menaces, les violations et les attaques croissantes contre l’indépendance de notre pays ne nous empêcheront pas de défendre nos idéaux et nos objectifs. La nation turque défend son indépendance comme elle l’a fait il y a 96 ans avec ses milliers d’années de valeurs historiques », a écrit le président dans le livre d’or d’Anıtkabir, le mausolée du fondateur de la Turquie moderne Mustafa Kemal Atatürk. .

Le président du Parlement, , le vice-président Fuat Oktay, le chef d’Etat-major général Yaşar Güler, le chef de l’opposition Kemal Kılıçdaroğlu, dirigeant du Parti d’aciion nationaliste (), Devlet , ont également visité Anıtkabir dans le cadre des célébrations officielles.

La journée a été marquée par des cérémonies officielles dans toute la Turquie.

Erdoğan a accepté des visiteurs au Complexe présidentiel, en recevant les dirigeants des partis politiques, les autorités judiciaires, les ministres, les chefs de mission étrangers et les nouveaux membres bureaucratiques.

Le 30 août est célébré comme la « Fête de la Victoire » depuis 92 ans pour marquer la plus grande bataille de la guerre d’indépendance en Turquie, qui a conduit à la naissance de la République turque un an après. Il a été déclaré fête nationale officielle en 1926.

La Turquie a été occupée par les forces alliées après la défaite de l’ à la fin de la Première guerre mondiale (1914-1918). L’occupation a provoqué la guerre d’indépendance de la Turquie en 1919, au cours de laquelle les forces turques, dirigées par le général Mustafa Kemal, ont finalement chassé les occupants d’Anatolie.

Les forces turques ont mené la dernière bataille, Dumlupınar, du 26 au 30 août 1922, lorsque les forces grecques ont été défaites de manière décisive, légitimée par la suite par le traité de Lausanne. À la fin de l’année, toutes les forces étrangères avaient quitté les territoires qui deviendraient collectivement la nouvelle République de Turquie en 1923.

Les ministres turcs ont également publié des déclarations marquant cette journée, le ministre de la , Hulusi Akar, ancien chef de l’état-major, soulignant la détermination de la Turquie dans la « ».

Lors de la visite au cimetière d’État dans le cadre des commémorations de la Fête de la Victoire, M. Akar a déclaré : « Les forces armées turques poursuivent leur lutte contre les organisations terroristes avec détermination et dévouement ».

« Cette lutte se poursuivra jusqu’à ce que le dernier terroriste soit vaincu à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières », a-t-il déclaré.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action