FLASH INFO :

La Turquie célèbre le 567e anniversaire de la conquête d’Istanbul

CÉLÉBRATIONS - Les habitants de la ville la plus peuplée de Turquie, Istanbul, ont célébré vendredi le 567e anniversaire de sa conquête par Mehmet II avec une multitude de célébrations et de festivités dans toute la ville.


Les célébrations ont débuté avec un groupe de voiliers de la Fédération turque de voile passant par le détroit du Bosphore.

Ornés de drapeaux turcs, les bateaux ont navigué près du quartier de Tarabya et les marins ont salué le président en passant devant le manoir Huber, où se trouvait le président.

Dans une déclaration pour commémorer l’anniversaire de la conquête par le sultan ottoman Mehmet II, Erdoğan a déclaré : « Nous marquons le 567e anniversaire de la conquête d’, qui est non seulement l’une des plus grandes victoires de l’, mais aussi un tournant qui a inauguré une nouvelle ère. Nous commémorons tout d’abord le grand et les autres qui nous ont aidés à faire de ces terres notre foyer ».

D’autres célébrations pour marquer la conquête de la ville comprenaient une reconstitution de la bataille épique organisée par le gouvernorat d’Istanbul et une représentation de la fanfare militaire ottomane « Mehteran ».

Le 29 mai 1453, le sultan Mehmet II a conquis Istanbul, alors appelé , d’où les Byzantins avaient gouverné l’Empire romain d’Orient pendant plus de 1000 .

La conquête a transformé la ville, jadis le cœur du royaume byzantin, en capitale du nouvel .

Bien que la ville ait été assiégée plusieurs fois auparavant, personne n’avait pu la conquérir avant Mehmed II.

Le sultan a rassemblé une grande armée – qui comprendrait plus de 200 000 soldats, mais certains historiens affirment que ce chiffre était inférieur à la moitié – et s’est présenté devant les murs solides de la ville en toute confiance.

Il a entouré la ville par la mer et la terre, suivi par un mouvement inattendu : la pénétration de ses navires de guerre à Constantinople par voie terrestre autour de la région de Galata – alors une petite colonie marchande génoise – de la rive européenne d’Istanbul moderne.

La campagne militaire s’est poursuivie pendant plus de 50 jours, menée par des assauts massifs de boulets de canon martelant les murs pour ouvrir un trou à travers lequel les soldats ont pu pénétrer dans la ville.

Le 29 mai, la ville est finalement tombée, donnant à Mehmet II le titre bien mérité de « conquérant ».

Que pensez-vous de cet article ?

5



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action