FLASH INFO :

La Turquie célèbre le 103ème anniversaire de la victoire de Gallipoli

CÉLÉBRATIONS - Erdoğan a déclaré que « la vague de terreur contre la Turquie » n’est rien de plus que des efforts de relance de la bataille de Gallipoli, un siècle plus tard.


La a connu un grand succès dans sa lutte contre le dans les régions syriennes d’Al-Bab et d’, similaire à la bataille de (Gallipoli) lorsque la nation a écrit une épopée il y a 103 ans, a annoncé dimanche le président turc.

Le président a pris la parole lors d’une cérémonie tenue au stade du 18 mars dans la province de Çanakkale, au nord-ouest de la Turquie, à l’occasion de la victoire de Çanakkale et de la fête des martyrs.

La bataille de Çanakkale qui a eu lieu dans le district de Gelibolu (Gallipoli) en 1915 marqua un tournant en faveur des Turcs contre les forces alliées durant la Première Guerre mondiale.

« Aujourd’hui, nous connaissons très bien le sens de cette lutte contre les organisations terroristes et les forces qui les soutiennent à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières », a déclaré M. Erdoğan.

« Nous avons étonné ceux qui pensent avoir créé un couloir de terreur le long de notre frontière », a déclaré M. Erdoğan à propos du succès des et de l’ (ASL) dans le centre-ville syrien d’Afrin.

« Le centre-ville d’Afrin a été complètement pris sous contrôle à 8h30 », a-t-il dit.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier visant à éliminer les terroristes du PYD / PKK et de Daech d’Afrin.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre la cruauté et l’oppression terroristes.

Héritage historique

Les événements qui ont précédé la bataille des Dardanelles ont commencé en février 1915, lorsque la Grande-Bretagne et la ont décidé de lancer la pour faire sortir l’ de la guerre le plus rapidement possible en atteignant et en capturant sa capitale, Istanbul.

Ils ont commencé leur attaque le 18 mars – le jour commémoré aujourd’hui comme la Journée de la victoire navale de Çanakkale – mais les eaux étaient remplies d’un réseau de mines posées par des navires ottomans.

Le 25 avril, des soldats alliés ont débarqué sur les rives de la péninsule de Gallipoli. Les troupes étaient là dans le cadre d’un plan visant à ouvrir le détroit des Dardanelles sur la côte égéenne de la Turquie aux flottes alliées, leur permettant de menacer la capitale ottomane.

Cependant, les forces alliées ont rencontré une forte et courageuse résistance de la part des Turcs et la campagne de Gallipoli s’est révélée être un échec.

Des dizaines de milliers de ressortissants turcs et de soldats sont morts, ainsi que des dizaines de milliers d’Européens, plus environ 7 000 à 8 000 Australiens et près de 3 000 Néo-Zélandais, désignés ensemble sous le nom de troupes Anzac.

La victoire contre les forces alliées a remonté le moral de la partie turque, qui a ensuite mené une guerre d’indépendance entre 1919 et 1922, et a finalement formé une république en 1923 sur les cendres de l’ancien empire.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action