FLASH INFO :

La Turquie avertit la France de ne pas “protéger” les terroristes des YPG en Syrie

TURQUIE / FRANCE - Après l’annonce du retrait des troupes américaines de Syrie, la Turquie a fait savoir que la France ne devait pas rester en Syrie pour « protéger » les YPG, affiliées au groupe terroriste PKK, responsable de la mort de 40.000 civils en Turquie depuis 1984.


La Turquie ne souhaite pas que la France reste militairement engagée en Syrie si elle compte continuer à soutenir les Unités de protection du peuple (YPG), affiliées au groupe terroriste PKK, reconnu comme tel par la Turquie, les Etats-Unis et l’UE.

« Nous n’avons pas d’information sur l’envoi de nouveaux soldats [français en Syrie] mais ils maintiennent leur présence actuelle, s’ils restent pour contribuer à l’avenir de la Syrie, alors merci. Mais s’ils restent pour protéger les YPG, cela ne sera bénéfique pour personne », a déclaré le ministre turc des Affairs étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, lors d’une rencontre avec des journalistes turcs le 25 décembre.

« Ce n’est un secret pour personne que la France soutient les YPG. Macron a rencontré leurs représentants », a poursuivi le ministre turc.

Le retrait annoncé par Donald Trump des quelque 2 000 militaires américains de Syrie a été reçu positivement par la Turquie, une réaction contrastant avec celles des chancelleries occidentales.

Le président français, Emmanuel Macron, a par exemple affirmé le 23 décembre « regretter profondément » la décision américaine, estimant qu’un allié se devait « d’être fiable ».

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX