FLASH INFO :

La Turquie assure la sécurité de 35 000 civils dans l’opération Rameau d’Olivier

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Des médecins et des infirmières du personnel médical des forces armées turques (TAF), ainsi que du Croissant-Rouge turc, sont entrés dans le village de Deir Ballout, qui jouxte la province de Hatay en Turquie, et ont reçu des remerciements de la part de la population locale.


Un total de 35 000 civils à Afrin sont en sécurité grâce à l’opération Rameau d’Olivier, car la Turquie répond aux besoins de la population locale, fournit de la nourriture, de l’eau, de l’électricité et des soins de santé.

Alors que l’opération à Afrin se poursuit, un total de 150 villes et villages ont été sauvés de l’oppression de la branche syrienne du groupe terroriste PKK, le PYD, qui se sert des civils comme boucliers humains.

« Nous avons attendu si longtemps »

S’adressant au quotidien turc Yeni Şafak, Jamilah Nabeel, résidente du village de Bulbul à Afrin, a déclaré que son mari avait été emmené de force à Afrin par le PKK. « Nous vivons sous l’oppression depuis six ans. Ils ont emmené mon mari par la force. J’ai cherché refuge auprès de l’armée turque avec mes trois enfants. Seul Dieu sait ce que nous avons traversé. Nous avons attendu si longtemps pour l’armée turque. Ils ont tout partagé avec nous : la situation de l’électricité et de l’eau est bonne. Ils ont tout fourni », a-t-elle déclaré.

Arrêté pour avoir exprimé son admiration pour Erdoğan

Jamilah Nabeel, originaire d’Alep, a parlé des tentatives du PKK de semer la discorde entre les voisins arabes et turkmènes de la ville, notant qu’elle souhaitait fuir en Turquie avec sa famille, mais ils ont été forcés de s’installer à Bulbul lorsque leurs tentatives ont échoué. « Mon mari admire Recep Tayyip Erdoğan et il l’exprime partout où il va. Une nuit, un convoi du PKK de quatre véhicules est entré par effraction dans notre maison et la première chose qu’ils ont demandé à mon mari était s’il adorait Erdoğan. Quand il a répondu affirmativement, ils l’ont arrêté sans poser d’autres questions. Ils l’ont emmené à Afrin et l’utilisent maintenant comme bouclier humain », a-t-elle dit.

« Dieu merci, la Turquie est arrivée »

Les forces armées turques mènent des activités d’aide dans les zones débarrassées des terroristes du PKK / PYD dans le cadre de l’opération Rameau d’Olivier.

Des médecins et des infirmières du personnel médical des forces armées turques ainsi que du Croissant-Rouge turc, sont entrés dans la ville frontalière de Djenderes, Deir Ballout, qui jouxte la province de Hatay, en Turquie.

Une pièce d’une maison vacante de la ville a été transformée en infirmerie où le personnel médical des forces armées turques fournissent des services et des examens aux habitants des villes voisines. Les équipes médicales ont organisé des dépistages pour les enfants et distribué des médicaments pour les familles locales.

Le Croissant-Rouge turc a également distribué 198 colis d’aide aux habitants de la ville, y compris des produits alimentaires et de nettoyage, ce qui a suscité une immense gratitude de la part des habitants.

Mouhammed Karamustafa, un habitant de Der Ballout âgé de 75 ans, a exprimé sa gratitude envers la Turquie en déclarant : « Les YPG / PKK ont volé mon tracteur, mes biens, mes olives et mon argent; ils ne m’ont rien laissé. Dieu merci, la Turquie est venue ici. Que Dieu bénisse la Turquie. »

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier pour éradiquer les terroristes des YPG / PKK et de Daech d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie basés sur le droit international, des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, du droit de légitime défense en vertu de la Charte des Nations Unies et du respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Les militaires ont également déclaré que seules des cibles terroristes étaient détruites et que la plus grande attention était accordée pour éviter de blesser les civils.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz