FLASH INFO :

Trump déclare qu’il ne sait toujours rien à propos de la disparition de Khashoggi

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le président américain Donald Trump a déclaré mardi qu’il ne savait rien de la disparition du chroniqueur du Washington Post Khashoggi et qu’l n’avait pas encore parlé de la situation à des responsables saoudiens, une semaine après la disparition du journaliste.


Moins d’un jour après avoir déclaré qu’il était « préoccupé » pour , avait déclaré qu’il s’entretiendrait avec des responsables saoudiens « à un moment donné ».

« Je suis inquiet à ce sujet. Je n’aime pas en entendre parler », a déclaré Trump à la presse lundi à la Maison Blanche. « Espérons que cela va s’arranger », a ajouté le président.

Le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré mardi qu’un examen serait effectué au consulat d’ à et que les autorités saoudiennes étaient ouvertes à la coopération.

Journaliste dissident et contributeur au , Khashoggi, 58 , est porté disparu depuis mardi dernier après être entré au consulat d’Arabie saoudite pour rassembler des documents de mariage. Sa fiancée et ses amis ont déclaré qu’il n’avait pas quitté l’immeuble. Les collègues turcs du journaliste saoudien dissident et plusieurs responsables turcs se sont inquiétés de l’assassinat de ce dernier au consulat.

Les autorités turques ont répété à maintes reprises que Khashoggi n’avait jamais quitté les locaux du consulat. Une vidéo est apparue mardi montrant Khashoggi entrant dans le bâtiment la semaine précédente.

Des responsables saoudiens et des employés du consulat ont nié les allégations de meurtre et affirmé que Khashoggi avait quitté le consulat, mais n’avaient fourni aucune preuve de sa sortie de l’établissement.

La police turque chargée de l’enquête a annoncé samedi que 15 Saoudiens, dont plusieurs responsables, étaient arrivés à Istanbul à bord de deux avions et avaient pénétré dans le consulat pendant que Khashoggi était à l’intérieur.

Les procureurs d’Istanbul enquêtent sur cet incident, tandis que le consulat a déclaré sur Twitter qu’il travaillait en coordination avec les autorités turques.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action