FLASH INFO :

Les troupes russes se retirent de Tall Rifaat occupé par le PKK en Syrie

TURQUIE / RUSSIE - Environ 80 soldats russes ont terminé leur retrait de la région vers les villes adjacentes de Nobl et de Zahraa, contrôlées par le régime, suite aux communications entre Ankara et Moscou.


Les troupes russes se sont retirées mercredi de la ville stratégique de Tall Rifaat, au nord de la Syrie, actuellement occupée par des terroristes de la branche syrienne du groupe terroriste , alors que l’opération Rameau d’Olivier de la dans la région d’Afrin entre dans son sixième jour.

Environ 80 soldats russes, précédemment déployés à Tall Rifaat, ont terminé leur retrait de la région, située entre Afrin et Azaz, vers les villes adjacentes de Nobl et Zahraa, contrôlées par le régime, suite aux communications entre et Moscou, marquant un retrait complet de toute la présence russe dans la région d’Afrin.

Les forces armées turques (TAF), qui ont établi des postes d’observation dans le nord d’, ont progressé vers l’est et sont maintenant situées à 25 kilomètres à l’ouest d’Alep.

Un poste d’observation a été mis en place dans la campagne d’Alep, ce qui a permis à l’ d’encercler plus efficacement les terroristes du PKK / PYD en provenance du nord.

Coincés à Afrin, les terroristes du PKK / PYD ont tenté d’avancer et d’attaquer des bases militaires dans le nord, en plus des régions où se trouvent les forces armées turques.

Aucune perte n’a été signalée mercredi suite au bombardement d’artillerie par des terroristes du PKK / PYD contre les bases des forces armées turques dans les villes de Darat Izzah et Salwa sur la frontière d’Idlib-Afrin.

L’opération Rameau d’Olivier a été lancée le 20 janvier à Afrin pour établir la sécurité et la stabilité, éliminer les terroristes du PKK / KCK / PYD- et de Daech, et sauver les habitants de leur oppression et de leur cruauté.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie fondés sur le droit , des résolutions du Conseil de sécurité de l’, du droit de légitime défense en vertu de la Charte des Nations Unies et du respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Afrin a été une cachette majeure pour le PYD / PKK depuis juillet 2012, quand le régime d’ en Syrie a quitté la ville pour le groupe terroriste sans se battre.

Les attaques transfrontalières du groupe terroriste PYD / PKK dans le sud de la Turquie ont commencé alors que l’opération de l’armée turque dans la ville d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie, se poursuit.

Au moins 287 terroristes du PKK / KCK / PYD-YPG et de Dacsh ont été neutralisés depuis le début de l’opération Rameau d’Olivier en Syrie, a indiqué mercredi l’Etat-major général turc.

Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, l’ et les États-Unis. Le PKK mène des violences armées dans le sud-est de la Turquie depuis 1984. Plus de 40 000 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées dans le conflit qui a duré trois décennies.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action