FLASH INFO :

Les troupes féminines turques participent activement à l’opération Rameau d’Olivier

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Le personnel féminin des forces armées turques, déployé à la frontière participe activement à l’opération antiterroriste en cours dans la région nord-ouest de la Syrie.


Alors que l’ et l’Armée syrienne libre (ASL) continuent d’avancer vers le centre-ville d’, le personnel féminin fournit un soutien de secours en opérant des Fırtına (orage) le long de la frontière entre la et la Syrie.

Les femmes militaires, dont certaines ont déjà participé à l’Opération Bouclier de l’Euphrate, ont pris la tête des unités stationnées à la frontière.

Dilek Aygün, un capitaine d’artillerie, est l’un des officiers participant à l’opération contre les organisations terroristes / PKK et .

Elle a accompli son devoir à la batterie d’artillerie déployée sur la frontière pour soutenir l’avancée des commandos et des unités blindées participant à l’opération Rameau d’Olivier.

Aygün a déclaré que les obusiers Fırtına ont un rôle très important dans l’opération.

Aygün a déclaré : « Les obusiers Fırtına ont fourni un énorme appui-feu sur le champ de bataille avec leur puissance de mobilité et leur capacité de tir. »

Les systèmes de contrôle de tir des obusiers sont entièrement générés par ordinateur, a-t-elle dit, ajoutant qu’ils peuvent fonctionner dans toutes les conditions météorologiques.

« Cela augmente les capacités opérationnelles des unités ainsi que la force du support de secours … Il est très important pour moi de participer à l’opération », a-t-il ajouté.

Dévouement

Le premier lieutenant Ceren Özçelik, un officier responsable de l’entretien des obusiers, a rappelé les femmes civiles de la guerre d’Indépendance turque.

« Nous sommes les petits-enfants de Kara Fatma et de Nene Hatun, nous avons hérité du dévouement pour notre pays, et c’est une fierté pour moi de faire ce travail et de participer à cette opération », a ajouté Özçelik.

Le premier lieutenant Çiğdem Yüksel, un autre officier féminin, est responsable de la distribution des munitions et du matériel.

Yüksel a décrit comment des officiers féminins exercent leurs fonctions méticuleusement et résolument. « Nous sommes fiers de réaliser ce travail et nous exécutons les ordres le plus rapidement possible ».

Le lieutenant Gülru Gizem Atabey, commandant de l’unité de maintenance, a déclaré qu’elle était responsable de l’entretien des véhicules militaires utilisés dans l’opération.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier pour éliminer les terroristes de YPG / PKK-Daesh d’Afrin.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre l’oppression terroriste et la cruauté.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie fondés sur le droit , des résolutions du Conseil de sécurité de l’, du droit de légitime défense en vertu de la Charte des Nations Unies et du respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Les autorités militaires et turques ont à maintes reprises déclaré que l’opération ne visait que des éléments terroristes et que les civils étaient épargnés.

Que pensez-vous de cet article ?

6



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action